Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un nouveau pic de douceur la semaine prochaine : jusqu'à 22 ou 23°C en Méditerranée !

Image d'illustration : soleil sur la Méditerranée

Alors que plusieurs records absolus de douceur pour un mois de février ont été observés hier dans le département de l'Hérault, nos services surveillent un nouveau pic de douceur cette fois plus durable encore pour la semaine prochaine. En effet, nous connaissons une fin d'hiver exceptionnellement anticyclonique. Plus encore, le flux de sud/sud-ouest associé à cet anticyclone véhicule une masse d'air réchauffée en provenance d'Afrique du nord.

Dans ce contexte, après des nuits assez fraîches là où le vent n'est pas présent, les journées sont souvent très douces avec des températures maximales supérieures de 4 à 6°C aux moyennes saisonnières, parfois 8 à 10°C. De tels écarts sont significatifs, même sur de courtes durées. Il y a un an, un épisode neigeux exceptionnel allait toucher une partie du Languedoc. Il en sera tout autre cette année.

Si l'on écarte la matinée de dimanche, où les nuages bas s'annoncent assez nombreux sur notre région, le soleil va resplendir entre ce samedi et la semaine prochaine. Après une relative baisse des températures maximales ce week-end, avec néanmoins 17 à 19°C ce samedi et 14 à 16°C demain dimanche, ces dernières vont repartir à la hausse dès ce lundi, particulièrement sur l'Hérault et le Gard où de fréquentes pointes à 17/18°C sont attendues dans l'intérieur des terres.

A partir de mardi, les brises marines vont faiblir au profit d'un mistral modéré en vallée du Rhône. Tout comme hier, le vent de terre aura pour effet d'assécher la masse d'air et de la réchauffer. Conséquence directe : les températures vont à nouveau s'envoler l'après-midi. Entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales, comptez 18 à 20°C en plaine. Sur l'Hérault et le Gard, de fréquentes pointes à 21 ou 22°C sont attendues, ponctuellement 23°C.

La journée de mercredi s'annonce quasiment identique, avec éventuellement 1 ou 2°C de moins. Quant à celle de jeudi, le vent de terre pourrait à nouveau favoriser un effet de foehn sur l'arc Méditerranéen, avec potentiellement des valeurs > 20°C généralisées sur notre région. Il faudra surveiller à nouveau des pointes voisines de 22 ou 23°C, localement davantage, nous rapprochant une nouvelle fois des records absolus pour un mois de février depuis le début des relevés. Pour rappel, ces derniers datent d'hier…

Cette grande douceur devrait se maintenir début mars avant l'éventuelle arrivée d'averses (localement orageuses) ou de perturbations atténuées par l'Atlantique vers ou après le 5 mars. Il est toujours délicat de se projeter à de telles échéances. En attendant, voici les records de températures qui ont été atteints hier et qui pourraient être mis en jeu la semaine prochaine : 

Partager sur