Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un nouveau coup de chaud ?

Quand il n'y en a plus, il y en a encore ! Même si les températures restent assez élevées, l'air est plus respirable sur notre région avec un ressenti bien moins lourd. La différence est encore plus importante sur la majorité de la France qui après avoir atteint 35 à 40°C pendant plusieurs jours, les températures se situent entre 25 et 30°C tout au plus. Il ne s'agit pas de températures fraîches mais quelques chose qui se rapproche plus des moyennes de saison voire même au-dessus encore.

Ce dimanche sera de nouveau plus orageux (nous allons y revenir juste après). Le début de semaine sera une transition avec des températures très agréables et sans excès avant un possible coup de chaud en fin de semaine. Celui-ci pourrait être assez net mais bref. Revenons d'abord à ce qui nous attend demain dimanche.

Source : Météociel

Ci-dessus, il s'agit de la carte d'instabilité. On remarque que les valeurs les plus importantes se situent entre l'Est de l'Hérault, le Gard et la Vallée-du-Rhône. Instabilité plus modérée près des Pyrénées tandis qu'elle est très faible ou nulle aux abords de l'Aude. En effet, la tramontane soufflera et inhibera le risque orageux sur ce département. Avec l'installation des brises sur le Languedoc, c'est entre Hérault, Gard et Cévennes que nous attendons les orages. Un peu à l'image de la précédente dégradation, les orages débuteront sur les reliefs avant de gagner les plaines intérieures.

Les littoraux devraient globalement rester à l'écart même si une averse orageuse isolée est possible. La sécheresse très hétérogène devrait se poursuivre avec des Cévennes souvent arrosées et un littoral mis à l'écart. Retour d'un temps plus calme en début de semaine prochaine avec quelques passages nuageux. Un nouveau coup de chaud est donc possible en deuxième partie de semaine prochaine.

Source : tropicaltidbits

En effet, une nouvelle dépression se mettra en place sur l'Atlantique. Il s'agit ni plus ni moins de la tempête tropicale qui longe actuellement la côte Est des Etats-Unis. Elle ne sera plus qu'une simple dépression mais qui aura son rôle sur notre météo. A l'avant de ce contexte dépressionnaire, l'air chaud pourrait s'élever depuis l'Espagne (voir schéma ci-dessus) nous apportant de l'air plus chaud sur une grande partie du pays.

Comme souvent, la première région touchée sera le Sud-Ouest (voir carte ci-dessous) avec un pic de chaleur moins important sur notre région mais peut-être plus étiré. Toutefois, des incertitudes importantes sont présentes et tout dépend du comportement de la dépression. Si celle-ci circule lentement, la chaleur pourrait durer plusieurs jours mais certains scénarios la voient rapidement traverser le Nord de l'Europe. Cela couperait rapidement l'alimentation d'air chaud. Ainsi, les fortes chaleurs pourraient ne durer que 24 ou 48 heures tout au plus.

Carte : Météociel

Partager sur