Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un épisode pluvieux et orageux conséquent mardi soir et mercredi ?

Des orages ont affecté l'Hérault, le Gard et la Lozère ce dimanche, donnant des cumuls localement significatifs et salvateurs pour une nature desséchée par des semaines de canicule et de sécheresse. Quelques orages ont aussi concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales, mais ils sont restés plus localisés. Demain lundi, une belle accalmie va se produire avec le retour d'un temps bien ensoleillé sur notre région et des températures un peu moins chaudes que les jours précédents puisque les maximales vont rester voisines de 28/30°C en plaine.

Nous attendons une dégradation possiblement très active sur l'Est du Languedoc entre mardi fin de journée et mercredi. Cette fois, il va s'agir d'un vrai cas d'école avec un talweg dépressionnaire très dynamique s'enfonçant sur le proche Atlantique et évoluant en goutte froide sur le golfe de Gascogne : 

Cette goutte froide va ensuite se résorber lentement entre le proche Atlantique et l'Ouest de la France durant la journée de mercredi. Elle va piloter un flux de sud très dynamique et instable sur une partie de notre région, avec un risque d'épisode méditerranéen sur l'Hérault, le Gard, les Cévennes et l'Ardèche notamment. Concrètement, la matinée de mardi devrait rester ensoleillée. Des nuages instables vont remonter du sud mardi après-midi. Les premiers orages pourraient se former en fin d'après-midi près du Minervois, en limite de l'Aude et de l'Hérault.

Ils progresseront rapidement dans la nuit vers l'Est, d'abord sur le département de l'Hérault, puis sur le département du Gard. L'instabilité atmosphérique est très forte au passage de l'anomalie de basse tropopause, avec des valeurs de MUCAPE > 1500 J/kg. Dans ce contexte, les orages sont souvent marqués et généralisés, donnant surtout de fortes pluies. On peut avoir des cumuls de 30 ou 40 mm/1h. La nuit s'annonce orageuse, avec des cumuls conséquents. 

Les orages évacuent le Gard en fin de nuit. Une petite accalmie peut alors se produire pendant quelques heures, malgré des averses résiduelles. Nous attendons la formation de nouveaux orages très pluvieux dans la journée, surtout entre l'Est de l'Hérault, le Gard et la basse Ardèche. Durant cet épisode, les cumuls pourraient atteindre 50/100 mm sur de vastes zones et localement 150 mm. C'est significatif en plein été. Il faudra surveiller le risque de ruissellements dans les zones urbaines.

Ci-dessous, voici l'accumulation brute du modèle ARPEGE (possiblement sous-estimée en raison du caractère orageux attendu) :

Partager sur