Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un coup de froid modéré mais probablement durable ?

Les températures ont bien baissé ce week-end avec de petites gelées sur le Haut-Languedoc et des chutes de neige en quantités modestes mais à relativement basse altitude sur nos reliefs. Ce coup de froid, d'une intensité modérée, est liée à la concomitance de plusieurs évolutions atmosphériques : l'advection de hauts-géopotentiels (anticyclone) entre les Açores et le Groenland d'une part et, d'autre part, un décrochage dépressionnaire en flux de nord depuis la Scandinavie jusqu'à la France. Il s'agit d'une situation relativement classique mais qui ne se produit pas tous les ans en début d'hiver.

Pour la semaine à venir, la situation sera plus ou moins inchangée. La dorsale anticyclonique va se réalimenter constamment sur l'Atlantique, toujours entre les Açores et le sud du Groenland, alors que plusieurs anomalies dépressionnaires vont glisser de l'Islande vers les îles Britanniques, puis vers la France. Le flux directeur va ainsi osciller entre le secteur Nord et le secteur Nord-Ouest, apportant de l'air froid mais rien d'exceptionnel. Sur nos régions méditerranéennes, cela va coïncider avec un temps sec, gélif lors des nuits déventées, alors que de petites chutes de neige seront à nouveau observées sur nos reliefs à basse altitude. 

Les évolutions en terme de temps sensible sont les suivantes : l'ensoleillement va devenir meilleur en plaine entre demain dimanche et lundi, avec encore des passages de nuages élevés mais graduellement moins nombreux. La tramontane est très active sur le Roussillon et l'Ouest du Languedoc, avec des rafales de 80 à 100 km/h pour dimanche. Mistral plus modéré sur l'Est du Languedoc. Ce vent brasse la masse d'air et limite de fait la baisse des températures la nuit, tout comme la hausse en journée. Ainsi, pour demain matin, les gelées vont se limiter aux plaines du Haut-Gard, ainsi qu'aux zones de reliefs au-dessus de 500/600 m en général. Ailleurs, minimales de 2 à 4°C mais sensation très froide liée au vent.

Les mini ne chutent pas très bas, mais les maximales ne vont pas monter bien haut ! On prévoit aucun dégel dès 1000 m environ, et 7/8°C tout au plus dans les zones fortement ventées, au mieux 8/9°C sur les agglomérations des plaines littorales. Lundi, malgré un vent persistant, les minimales vont se rapprocher des 0 à 2°C de partout, localement -1/-2°C sur le centre Gard et l'Ouest de l'Aude. Fort gel en montagne. Maximales encore en baisse, avec 6/7°C difficilement atteints dans les zones ventées... Entre mardi et mercredi, le vent va faiblir de plus en plus et les nuits seront dégagées. Les gelées vont se généraliser et devenir de plus en plus fortes dans les campagnes intérieures.

En milieu de semaine, les maximales remonteront vers les 10/12°C, en lien avec le flux qui basculera davantage au NO. Une nouvelle accélération du vent est à prévoir jeudi, avec peut-être (à confirmer) un mistral tempétueux. Les rafales seraient alors voisines de 100/120 km/h dans les secteurs exposés. Ce vent limitera à nouveau les risques de gel la nuit, mais empêchera aussi aux maximales de monter... ! Quant au week-end prochain, les incertitudes vont débuter. Certains modèles voient un décalage de l'anticyclone vers les îles Britanniques puis vers la mer de Norvège.

Le flux pourrait alors rebasculer au Nord, puis au Nord-Est plus tardivement. Si ce scénario se confirme, de l'air nettement plus froid pourrait s'engouffrer en décembre sur notre pays.

Partager sur