Prévisions & Suivi en temps réel

Vers le premier coup de froid de la saison en France ?

Les modèles de prévision saisonniers l'envisageaient depuis plusieurs semaines : un coup de froid - ou du moins une baisse sensible des températures - est possible (sans certitude à cette échéance) pour la toute fin novembre ou plus probablement début décembre. Ce scénario, qui méritera encore confirmation dans les prochains jours, est désormais fréquemment simulé par les modèles déterministes (GFS et CEP) mais aussi sur les prévisions ensemblistes (GEFS ou encore ECMWF). Il s'agit de la mise en place d'un flux continental sur l'Europe (orienté à l'Est ou au Nord-Est) d'un dynamisme toutefois assez ordinaire.

Le point de départ de ce possible coup de froid est l'élévation d'une dorsale anticyclonique à partir du week-end prochain sur un axe Maroc / Espagne / France. Dans un premier temps, cet anticyclone sera synonyme de nuits fraîches/froides en France (inversions thermiques) mais de journées douces là où le soleil arrivera à percer le brouillard. En début de semaine prochaine, l'anticyclone devrait se réalimenter par le proche Atlantique, alors que plusieurs anomalies dépressionnaires tendraient à glisser de l'Islande vers la Grande-Bretagne : 

Dans ce contexte, le flux basculerait temporairement au secteur nord. Par la suite, au croisement de novembre et de décembre, le modèle CEP et aussi fréquemment GFS voient le bloc anticyclonique se renforcer entre les Açores et le Grande-Bretagne. Cela obligerait le flux à pivoter au Nord-Est sur l'Europe et jusqu'en France, advectant de l'air froid continental. Il est important de souligner que ces flux apportent souvent des températures froides en France et de l'humidité surtout près des régions Méditerranéennes.

Il faut également noter que l'alimentation de l'anticyclone sera relativement proche de notre pays, ce qui nous oblige à rester prudent à cette échéance (le flux d'Est peut s'arrêter "aux portes" de notre pays, et/ou moins nous impacter). Ce sera à affiner de ce côté là. Nous y reviendrons dans les prochains jours mais cela coïncide avec les projections du modèle saisonnier CFS qui insistent sur une première décade de décembre sous les normes de saison. 

Partager sur