Prévisions & Suivi en temps réel

Vague de froid sur l'Europe de la France : a quoi s'attendre en Méditerranée ?

Nous évoquons le risque de vague de froid sur l'Europe depuis plusieurs semaines. Si ce froid n'a progressé que peu vers nos régions Méditerranéennes, il est présent en embuscade sur le nord de la France et une grande partie du continent Européen depuis plusieurs jours. La France fait office de zone tampon avec au nord des températures glaciales : jusqu'à -17°C sur l'Alsace ce matin alors qu'au sud il fait très doux : près de 19°C relevés hier sur le piémont Pyrénéen. Entre les deux, du Centre-Ouest à la région Rhône-Alpes, nous assistons actuellement à un épisode verglaçant et neigeux remarquable, pour ne pas dire exceptionnel.

 

Comment peut-on envisager la suite du mois de Février ? Autant vous dire que la situation n'est pas simple à prévoir du côté de nos régions Méditerranéennes. Pourquoi ? Tout simplement parce que l'air froid est présent en embuscade à proximité, mais qu'il a du mal à se propager jusqu'à nous pour le moment. Cela dit, à la moindre brèche dans l'anticyclone, cet air froid pourrait (au conditionnel) être rapidement advecté jusqu'à nos contrées. Voici ci-dessous l'évolution des prévisions pour les prochaines semaines. Tout d'abord, un point sur la situation actuellement observée en Europe : 

Les projections du modèle CFS voient la poursuite de conditions très froides en Février sur 80% de l'Europe (au nord, à l'est, au centre ainsi que du nord France au Royaume-Unis) comme en attestent les cartes ci-dessous. Plus largement, nous allons assister ces 15 prochains jours à la mise en place d'un anticyclone près des Açores, de l'Espagne et du sud de la France, qui va protéger ces zones de l'advection froide principale. De l'air encore très froid va continuer d'affluer sur le nord de la France.

Selon les dernières projections, cet anticyclone va essayer une nouvelle fois de s'élever vers la mer de Norvège et la Scandinavie vers le 20 février ! A ce moment-là, deux scénarios sont envisagés. Le plus probable est qu'un petit flux d'Est glisse sous cet anticyclone, apportant une baisse des températures sur nos régions Méditerranéennes avec des nuits fraîches/froides (petites gelées, non sévères) et des après-midis dans les normes. Le moins probable est que l'on assiste à un flux d'Est beaucoup plus dynamique, avec un froid intense se propageant aussi jusqu'à nos régions. 

Nous misons pour le moment sur un scénario plus médian : l'installation progressive d'un petit flux d'Est anticyclonique sur nos contrées, avec nous le répétons des nuits de plus en plus froides autour du 20/02 et des journées "correctes" grâce à l'ensoleillement. Si l'on s'intéresse aux modèles déterministes, à long terme, on retrouve bien ces éléments ! Ci-dessous, voici GFS (carte de gauche) et CEP (carte de droite). Ces deux modèles ont pour point commun l'installation de hauts-géopotentiels près de la mer de Norvège et l'Ouest de la Scandinavie.

A ce moment-là, l'air très froid en position aux portes du pays va se rapprocher. La question est de savoir jusqu'où... et pour le moment il est difficile d'y répondre. 

Partager sur