Prévisions & Suivi en temps réel

Vague de chaleur pour la fin de semaine !

Cela ne saute pas aux yeux au vu de la situation actuelle mais nous nous dirigeons vers un pic de chaleur pour la fin de semaine. Actuellement, une dépression circule sur l'Espagne et plonge vers le Sud de la Méditerranée. C'est elle qui est responsable de ce ciel plus nuageux. A cela s'ajoute également des particules de sable dans l'atmosphère. La condensation autour de ces particules accentue la couverture nuageuse et nous pouvons ainsi passer d'un voile nuageux assez fin à un ciel quasiment couvert comme nous avons pu le voir aujourd'hui. Ce mercredi sera assez semblable avec des remontées pluvieuses qui concerneront surtout les Pyréénes-Orientales et le Sud de l'Aude.

Sur le reste de la région, nous devrions conserver un voile nuageux plus ou moins épais. La douceur est déjà présente mais limitée par cette couverture nuageuse. Avec l'éloignement progressif de la goutte froide vers l'Algérie, les hautes pressions vont gagner en intensité et nous devrions retrouver des conditions plus ensoleillées pour la fin de semaine. Avec ce soleil, les températures s'orienteront encore à la hausse.

Cartes : Météociel

Dès jeudi, nous pourrions atteindre les 25°C à l'ombre au meilleur de la journée. Prudence sur ces maximales car nous pourrions encore avoir un voile nuageux qui remonterait de mer. Son épaisseur pourrait encore jouer sur les températures. C'est surtout vendredi que nous attendons un soleil plus large aidé par l'arrivée du mistral et de la tramontane qui viendront chasser les nuages. Ce vent sera chaud et n'empêchera pas les températures de grimper.

Comme on peut le voir sur la carte ci-dessus à droite, les maximales pourraient atteindre les 28 voire 29°C entre l'Est de l'Hérault et l'Ouest du Gard. Nous serons alors quasiment 10°C au-dessus des moyennes. Pour rappel, le record pour un mois d'avril à Montpellier est de 30,4°C et c'était le 8 avril 2011. Le ressenti s'annonce presque estival donc bien qu'il sera différent entre les secteurs avec un vent faible et modéré et la vallée-du-Rhône par exemple où le mistral soufflera plus franchement et donnera un ressenti moins chaud.

Carte : Tropicaltidbits

Souvenez-vous, nous vous parlions d'air froid en embuscade sur l'Europe. Ce scnéario se confirme avec un flux continental très froid sur une partie de l'Europe (on le distingue bien sur la carte ci-dessus) mais nous devrions rester à l'écart. De plus, nous serons dans l'alimentation de la dorsale avec donc de l'air plus doux voire chaud. Ce week-end de Pâques s'annonce très probablement printanier avec des esquisses estivales sur notre région alors qu'un temps quasi hivernal concernera l'Europe centrale. Seul petit bémol mais nécessaire à un bon ensoleillement, le vent devrait bien souffler sur les couloirs habituelllement exposés au mistral et à la tramontane. 

Partager sur