Prévisions & Suivi en temps réel

Une chaleur lourde attendue cette semaine : quel est le risque d'orages ?

La chaleur est bien présente sur l'ensemble de la France et notre région n'y échappe pas. Au fil des jours, les maximales sont montées pour atteindre des niveaux remarquables pour la saison (même si nous sommes loin des records de 2019). Outre les températures de l'après-midi, les températures nocturnes ont également affichées des niveaux très élevés avec par exemple 22,9°C au plus bas à Nîmes. Ces températures se rapprochent sensiblement des seuils caniculaires. La semaine prochaine, la situation va quelque peu évoluer. Explications.

Si la chaleur va persister, elle va s'accompagner d'un flux marin. Celui-ci aura deux conséquences sur les températures. Les fortes chaleurs seront repoussées dans les terres tandis que les maximales seront en baisse sur les littoraux. Le taux d'humidité sera en hausse et cela aura pour conséquence de donner un ressenti plus lourd et désagréable. Cela débutera dès demain lundi avec des maximales de 36 à 38°C dans les terres.

Carte : Météociel

Si ce flux de Sud sera calme dans un premier temps, le rapprochement de dépressions Atlantiques pourrait venir destabiliser la masse d'air avec un risque orageux en hausse en cours de semaine. En effet, un temps plus dépressionnaire pourrait se rapprocher du pays en deuxième partie de semaine. Si le risque orageux semble inévitable sur l'Espagne et une large moitié Ouest du pays, une extension orageuse sur notre région est plus incertaine.

C'est une situation bien classique pour un mois de juin. Les fortes chaleurs viennent se confronter à de l'air plus frais ramené par une dépression qui circule de l'Atlantique vers notre pays. Ce contexte apporte un ou plusieurs salves orageuses sur le pays avec une moitié Ouest particulièrement concernée. Le scénario le plus probable est que ce temps instable finisse par se décaler sur notre région d'ici la fin de semaine prochaine.

Carte : Météociel

Comme on peut le voir sur la carte d'accumulation de pluie ci-dessus, les orages pourront être nombreux et forts sur l'Ouest mais les précipitations devraient bien nous concerner d'ici dimanche prochain. Au vu de l'échéance, les détails seront à affiner d'ici les prochains jours. Outre l'apport de pluie, les températures s'orienteront à la baisse à l'arrière de la perturbation. Il faudra en profiter car les modèles saisonniers sont sans appel pour le mois de juillet : beaucoup de chaleur et un temps sec !

Partager sur