Prévisions & Suivi en temps réel

Un début novembre humide et assez frais

Les premiers signes de perturbations se sont fait ressentir aujourd'hui. La dégradation était atténuée et les pluies étaient généralement faibles. Ce n'était qu'un début car l'activité dépressionnaire devrait s'accroître ces prochains jours. Un temps plus humide devrait s'installer avec une succession de passages pluvieux à l'échelle du pays mais aussi sur notre région. Dès demain, de nouvelles averses sont attendues entre l'après-midi et la nuit suivante avant un week-end encore maussade.

Difficile d'y voir bien clair tant la météo s'annonce changeante ces prochains jours. Avec un dynamisme Océanique assez présent, la mobilité des dégradations sera importante. Ainsi, averses, éclaircies, pluies, nuages, averses et de nouveau éclaircies se succéderont de jour en jour. Cela s'illustra avec l'animation ci-dessous représentant les précipitations qui circuleront sur le pays ces prochains jours.

 Source : Météociel

A part ce risque de pluie ponctuel et généralement faible à modéré, on surveillera l'accélération du flux zonal. En effet, en fin d'automne, le flux Océanique peut se renforcer aidé par un jet stream puissant en Atlantique. Ainsi, nous surveillons un risque de tempête pour ce dimanche. Une dépression devrait se former sur l'Océan en se creusant nettement à l'approche de la façade Ouest de la France.

Ce type de petite bombe dépressionnaire reste difficile à appréhender mais les scénarios en ce sens sont de plus en plus nombreux. Les côtes Atlantiques seront en première ligne mais la dépression pourrait finir sa course sur notre région. Dans ce contexte, un coup de vent assez fort et temporaire est possible dimanche après-midi.

Source : Météociel

Les détails sur le creusement mais aussi sur son placement sont encore incertains. Ce que nous pouvons dire c'est que la tramontane se renforcera dimanche après-midi. Dans ce contexte, les reliefs de l'Hérault et le Roussillon seront principalement concernés par les plus fortes rafales de vent. Sur ces secteurs, nous pouvons attendre des bourrasques de 90 à 100 km/h. Des pointes de 110 à 120 km/h ne sont pas exclues mais cela reste encore à affiner.

C'est le scénario proposé par le modèle Arpège (voir carte ci-dessous). On remarque que la zone visée se situe entre l'Espinouse, le Minervois et les Corbières. Bien entendu, ces secteurs sont habitués au vent mais la particularité de la tempête est la soudaineté de ces puissantes rafales de vent. La situation qui demande confirmation sera à surveiller.

Source : Météociel

Cette dépression ne mettra pas fin à la période perturbée. En effet, en début de semaine prochaine, de nouvelles perturbations se mettront en place et la pluie sera certainement de retour sur nos départements. L'ensemble de la période sera accompagnée de températures temporairement fraîches et douces au gré des perturbations et de l'orientation du vent. Le vent marin apportera de la douceur à l'avant des pluies tandis que le vent de Nord-Ouest rabattra l'air frais à l'arrière.

Partager sur