Prévisions & Suivi en temps réel

Un coup de chaud avant un risque d'orages violents

Nous avons eu ce mardi matin des nuages bas sur notre région, puis le soleil s'est rapidement imposé sur nos contrées, avec à nouveau des températures chaudes. Il faut dire que nos régions Méditerranéennes sont idéalement positionnées en ce moment. Une dépression qui stationne près des Açores soulève un flux de sud très chaud pour la saison en provenance du Maroc et du Sahara. Ce flux parvient à nous atteindre.

Pour demain mercredi et après-demain jeudi, c'est le soleil qui va dominer sur notre région avec de la chaleur. Dans ce contexte estival, nous attendons des températures maximales de 27 à 29°C en plaines, ponctuellement 30 ou 31°C dans l'intérieur de l'Aude, de l'Hérault ou de l'Ouest Gard. Sur la Lozère, 20 à 23°C sont probables en vallées, 16 à 18°C sur les plateaux. 

Pour vendredi, quelques nuages bas vont à nouveau se former le matin sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et une partie de l'Hérault. Ils laisseront place au soleil l'après-midi, sauf sur le Roussillon où des nuages bas tenaces sont prévus. Baisse relative et progressive des températures, avec toutefois la poursuite de valeurs > 25°C dans l'intérieur de l'Hérault et du Gard.

Pour le week-end, nous aurons un samedi similaire au vendredi, avec des nuages bas sur le Roussillon, l'Aude et l'Ouest Hérault, mais davantage de soleil entre l'Est Hérault, le Gard et la Lozère. Dimanche, nuages de plus en plus nombreux et pour cause, une nouvelle dépression va gagner l'Espagne. Attention : elle va engendrer une dégradation orageuse sur une grande partie de la France avec parfois des phénomènes violents ! 

 Cette dégradation pourrait survenir sur notre région entre dimanche soir et lundi. Il devrait s'agir du passage d'une ligne pluvio-orageuse d'Ouest en Est avec des précipitations intenses, des rafales de vent et certainement une grêle localisée. A son passage, les températures vont forcément baisser. Quant à la semaine suivante, une coulée froide va concerner la Scandinavie et descendre jusqu'en Allemagne.

Selon les dernières tendances, va France ne serait que peu impactée mais nous resterions sous l'influence de la dépression Ibérique se résorbant lentement. En bref, cette semaine qui suivra à l'actuelle devrait s'annoncer plus maussade. A affiner prochainement. 

Partager sur