Prévisions & Suivi en temps réel

Très fortes chaleurs ce week-end avant un risque incertain d'orages

Le week-end à venir s'annonce sous haute surveillance, avec une combinaison de fortes chaleurs, d'un vent sensible et de taux d'humidité très bas. En effet, une dorsale anticyclonique va remonter d'Afrique jusqu'à nos contrées. Plus au nord, elle sera stoppée par un flux d'ouest faiblement dépressionnaire. Notre région, le Languedoc-Roussillon, va se retrouver au carrefour des deux influences.

Cette configuration est connue pour favoriser des effets de foehn. Ces derniers induisant un assèchement et un réchauffement marqués de la masse d'air au sol, en raison du vent de terre qui souffle (mistral/tramontane). En l'occurrence, pour demain samedi, nous aurons encore du soleil sur toute la région, au milieu de rares nuages élevés. Le mistral va rester modéré près du Rhône et du Gard avec des rafales de 40 à 50 km/h. Entre l'Hérault et les Pyrénées-Orientales, reprise des brises marines à 30/35 km/h l'après-midi. 

Les températures en profiteront pour s'élever entre 30 et 31°C sur les plaines des Pyrénées-Orientales, 30 à 32°C sur les plaines de l'Aude, 32 à 33°C sur l'Ouest de l'Hérault, 33 à 35°C de l'Est Hérault au Gard. Pour dimanche, la chaleur montera encore d'un cran. Le ciel restera parfaitement dégagé, avec tout au plus quelques nuages élevés. Mistral matinal sur le Gard, puis brises marines modérées de partout l'après-midi, avec fréquentes rafales de 30 à 40 km/h en plaine.

Quant aux températures, elles deviendront presque caniculaires. Au lever du jour, les minimales seront de partout supérieures à 20°C en plaine, avec des pointes à 22 ou 23°C dans les zones ventées près du Rhône ou sur le bord de mer. L'après-midi, les maximales vont atteindre 33 ou 34°C sur les Pyrénées-Orientales, 34 à 37°C sur les plaines de l'Aude et de l'Hérault (sauf bord de mer) et 36 à 38°C sur le Gard. Le tout associé à des taux d'humidité bas. 

Lundi, les très fortes chaleurs persisteront, surtout entre l'Hérault et le Gard. Toutefois, nous surveillerons en fin d'après-midi et soirée l'apparition d'orages parfois forts près des reliefs, surtout sur la Lozère mais possiblement jusqu'en Cévennes, Larzac, Espinouse et Pyrénées. A affiner ! Mardi, la dégradation devrait être plus nette. En effet, une faiblesse dépressionnaire devrait traverser notre pays. Elle sera précédée d'air très chaud sur la Méditerranée, facilitant le développement d'une forte instabilité atmosphérique.

Dans ce contexte, de nouveaux orages pourraient se développer, cette fois jusqu'en plaine, sans qu'il soit possible d'en définir leur localisation exacte à cette heure. Ce qui semble acquis c'est que les zones les plus concernées devraient être une nouvelle fois l'intérieur des terres ainsi que sur les reliefs. Un scénario qui sera affiné dès demain s'il se confirme. 

Partager sur