Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance météo pour le mois d'avril !

Nous avons passé la moitié du mois de mars et lorsqu'on regarde cette première partie du mois, nous observons des températures globalement autour des moyennes de saison. Un léger excédent se dégage de +0,5/+0.8°C mais nous pouvons dire que c'est un mois de mars tout ce qui a de plus classique d'un point de vue des températures. Si on considère le coup de froid attendu ces prochains jours, cet excédent pourrait s'abaisser un peu pour se retrouver autour des moyennes. La toute fin du mois sera alors décisive pour placer ce mois dans la douceur ou la fraicheur. En revanche, ce qui ressort de ce mois de mars actuellement, c'est une importante sécheresse sur certains secteurs de la région.

Si l'on peut noter un épisode pluvieux sur l'Ouest de l'Hérault début mars, ailleurs les précipitations se font rares avec par exemple un petit 0,6 mm à Nîmes. Ces pluies manquent grandement pour le lancement du printemps et avant la saison chaude qui est généralement très sèche autour de la Méditerranée. Qu'en est-il des tendances pour le mois d'avril ? Plutôt doux, frais ? Pouvons-nous rattraper le déficit pluviométrique ?

Carte : Tropicaltidbits

On le sait, les tendances météo sont délicates en général mais les inter-saisons (printemps et automne) sont particulièrement difficiles à cerner. En effet, les différences de météo au sein même d'un mois d'avril ou de mai peuvent être importantes. Les tendances qui annoncent des moyennes mensuelles lissent ces différences et cela rend l'exercice parfois illisible. Essayons toutefois d'analyser les modèles pour voir si une tendance assez nette se dégage. En observant plusieurs modèles saisonniers et comme on peut le voir sur la carte ci-dessus, les hautes pressions pourraient l'emporter sur ce mois d'avril. Comme toujours, cela n'exclut pas des périodes dépressionnaires, mais l'anticyclone des Açores devraient être souvent de la partie.

Si cette tendance venait à se confirmer, la première conséquence serait la poursuite de la sécheresse. Sur ce point, nous espérons nous tromper. Deuxième point, les températures devraient s'orienter vers la douceur. Le signal est moins net car des périodes ventées pourraient limtier la hausse des températures mais la moyenne des scénarions montrent un mois d'avril qui devrait finir plus doux que la moyenne. Le mois de mai est plus incertain. On le sait, c'est certainement le dernier mois qui peut nous réserver des surprises avec un temps parfois perturbé et même potentiellement frais.

Carte : ECMWF

Partager sur