Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance météo pour la fin juin et début juillet : à quand l'été ?

Nous venons de connaître un épisode cévenol exceptionnel pour la saison, avec 300 à 400 mm de l'Aigoual jusqu'aux contreforts sud du Mont-Lozère. Des crues remarquables ont été observées, sur le Gard et la Lozère également. Alors que nous approchons de l'été, nous sommes en droit de nous demander quand le beau temps et la chaleur vont-ils faire leur retour ?

Voici les projections pour la fin juin et début juillet. Pour la semaine du 13 au 20 juin, le modèle CFS ci-dessous continue de voir des conditions dépressionnaires sur la France, le proche Atlantique et l'Espagne. Cela veut dire que le temps va rester plutôt lourd et instable, avec des averses et des orages localisés sur de nombreuses régions, y compris la Méditerranée, et des températures toujours sous les normes de saison, malgré une légère hausse. 

Pour la semaine du 20 au 27 juin, ce même modèle - qui a été fiable ces derniers mois il faut le rappeler - voit malheureusement la poursuite de conditions dépressionnaires sur l'Espagne et plus largement toute la Méditerranée. Si ce scénario se confirme, nous aurions encore un temps assez lourd avec des averses et orages sur une bonne partie de la France, toutefois en moindre quantité et intensité que ce que nous avons eu jusqu'à présent (amélioration toute relative).

Bémol : si les orages seraient plus nombreux en Europe du centre, nous aurions des températures fréquemment en-dessous des normes saisonnières, et parfois de 2°C ! Ainsi, durant cette période, il ne faudra pas espérer les fortes chaleurs habituelles, que ce soit en Méditerranée ou sur le reste du pays. C'est peut-être près de l'Allemagne qu'il fera le plus beau et le plus chaud... pour dire ! 

Pour début juillet, les dépressions seraient moins nombreuses mais le blocage anticyclonique serait plutôt situé sur la Scandinavie. Dans ce contexte, le temps devrait devenir plus correct (surtout pour l'ensoleillement en hausse de partout et la pluviométrie en baisse) mais nous resterions tout au plus dans les normes de saison concernant les températures, ou même un peu en dessous près de l'Espagne et de la Méditerranée.

Probabilité de canicule : très faible ! Nous resterions dans un mois de juillet ordinaire et bien moins chaud que les précédents, sauf sur les frontières du nord où la chaleur serait marquée. Quant au mois d'août, la première tendance va dans le sens de températures légèrement au-dessus des normes et d'une pluviométrie plus sèche. En bref, si CFS a raison, nous aurons un des étés les moins chauds depuis plusieurs années. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aura pas de coups de chaleur brefs et intenses à un moment ou un autre...

Partager sur