Prévisions & Suivi en temps réel

Temps perturbé en fin de semaine : à quoi s'attendre ?

Ce que l'on peut dire c'est que le froid n'a pas fait semblant en arrivant précocement et de manière brutale. Encore aujourd'hui était maussade avec des averses ou pluies faibles qui tombaient dans une ambiance bien automnale, si ce n'est hivernale. Les maximales ont peiné à dépasser les 15°C, ce qui correspond plutôt à un mois de novembre pour la région. Le système dépressionnaire responsable de ce temps perturbé s'évacue lentement et nous devrions renouer avec des conditions progressivement plus calmes et ensoleillées.

Des nuages pourront encore déborder des reliefs demain mais la tendance est nettement au retour d'un temps plus stable. Les températures en profiteront pour repartir à la hausse pour revenir autour des moyennes de saison. En effet, nous devrions repasser au-dessus des 20°C avec souvent 22 à 23°C. Ce temps plus clément ne pourrait être qu'une pause avant le retour d'une nouvelle dépression très dynamique.

Carte : Tropicaltidbits

La carte ci-dessous illustre la moyenne des scénarios pour le week-end prochain. On peut facilement remarquer la grande bulle bleue dont le centre se situe près de la Bretagne et correspond à un temps plus dépressionnaire. A peine la précédente évacuée, une nouvelle dépression devrait glisser de l'Islande vers la Grande-Bretagne et la France. Un temps plus agité semble acquis pour le week-end prochain sur une majorité du pays et notre région n'y échappera pas. La question est de savoir l'intensité de cette nouvelle dégradation.

C'est là que les doutes subsistent. A priori, les basses pressions arriveront avec un flux Océanique très dynamique. Ainsi, les perturbations pourront être assez fortes mais devraient circuler rapidement en ce qui nous concerne. Dans cette configuration, plusieurs salves pluvieuses voire localement orageuses pourront se succéder dans un contexte de plus en plus frais. Cette configuration ne devrait pas être propice à un risque d'inondation dans notre région, ponctuellement protégées. La situation pourrait être plus compliquée sur d'autres régions de France plus arrosée que la Méditerranée.

Carte : Kachelmannwetter

Pour conclure, après une pause plus calme et plus douce, nous devrions renouer avec des conditions perturbées et plus fraîches le week-end prochain. Toutefois, l'influence Océanique très dynamique limitera le risque de phénomènes stationnaires comme nous avons pu observer la dernière fois dans les Cévennes. La situation sera en revanche à surveiller sur d'autres régions et notamment la façade Atlantique.

Partager sur