Prévisions & Suivi en temps réel

Tempête ce lundi : jusqu'à 130 ou 140 km/h !

Alors que notre hiver météorologique 2019-2020 est l'hiver le plus doux depuis le début des relevés en France, l'hiver calendaire se poursuit mais toujours sans démontrer la réelle définition d'un hiver. Notre météo de ce début mars reste dominée par l'influence du flux Océanique qui s'annonce très dynamique. Très présent depuis la fin de l'année 2019, il n'a pas dit son dernier mot. Alors que de nombreuses tempêtes ont traversé et continuent de concerner le Nord du pays, une dépression très creuse devrait glisser vers notre région demain en cours de journée.

En effet, le jet stream est bien installé sur l'Atlantique. Il va légèrement s'incurver vers le Sud ces prochaines 24 heures (voir carte ci-dessous). Ainsi, au lieu de passer plus au Nord, la dépression se déplacera du littoral Atlantique vers la Méditerranée et enfin le Golfe de Gênes. Le vent va nettement se renforcer demain surtout en cours d'après-midi.

Carte : Météociel

Côté ciel, il ne faudra pas s'attendre à de miracles. La dépression s'accompagnera de pluies en matinée, parfois sous la forme d'averses. Les précipitations pourront être ponctuellement plus fortes sur le Gard et près de la Vallée-du-Rhône. Le temps sera plus sec dans l'après-midi mais les nuages seront tenaces et de courtes éclaircies pourront se dessiner en fin de journée par l'Ouest de la région. En soit, c'est une journée assez maussade qui nous attend. Le vent marin pourra atteindre 50 à 60 km/h au lever du jour sur le Gard mais la tramontane commencera à se lever par l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

Les rafales se renforceront nettement en milieu de journée mais le pic des rafales est attendu en cours d'après-midi. De manière générale, nous attendons 50 à 70 km/h sur le Gard relativement épargné mais des bourrasques de 120 ou 130 km/h sont possibles sur les reliefs Cévenols sans compter sur l'Aigoual. Sur l'Hérault, les rafales atteindront 90 à 100 km/h sur les plaines notamment à l'Ouest du département. Sur les reliefs entre Espinouse et Larzac, les rafales pourront dépasser les 130 km/h.

Carte : Météociel

Les secteurs en violet sur la carte ci-dessus démontrent les secteurs les plus touchés. Outre les zones de reliefs, ce sont l'Aude et les Pyrénées-Orientales qui auront les rafales les plus violentes. Ces départements sont naturellement habitués à avoir des coups de tramontane puissants. Pour autant, nous attirons votre attention sur cette tempête qui pourrait générer des dégâts sur la végétation et les bâtiments. En effet, nous attendons des rafales de 110 à 120 km/h en général avec des pointes de 130 à 140 km/h. Là encore, cela ne prend pas en compte des exceptions comme le Cap-Béar où les rafales pourront être plus importantes.

La suite de la semaine restera ventée avec possiblement un nouveau coup de vent mercredi mais qui devrait rester un cran en-dessous de celui attendu demain. En fin de semaine, mistral et tramontane pourront encore souffler en lien avec une nouvelle dépression qui devrait plonger vers la Corse. Au final, le temps reste agité avec des passages nuageux fréquents, des coups de vent et parfois de la pluie (qui restent tout de même hétérogènes). L'anticyclone devrait faire son retour autour du 10 mars et cela pourrait durer pour la suite du mois. A confirmer !

Partager sur