Prévisions & Suivi en temps réel

Températures records demain sur le Languedoc-Roussillon avec jusqu'à 45°C attendus !

Les températures se sont envolées ce jeudi après-midi au-dessus des 40°C dans l'intérieur du Languedoc, avec déjà des records mensuels pulvérisés. Ce n'est rien à côté de ce qui nous attend pour demain vendredi. Pour rappel, cette canicule est consécutive à la mise en place d'un contexte météorologique bien particulier. Une dépression est actuellement positionnée 300 km à l'Ouest de l'Espagne, sur l'Atlantique.

Cette dernière fait office de pompe à chaleur, en advectant un flux de secteur Sud provenant… du centre de l'Afrique. Dans le même temps, un blocage anticyclonique en oméga est en place centré sur la France. L'absence de véritable flux (vents faibles) conjuguée à une masse d'air exceptionnellement chaude (30°C à 850 hPa - soit environ 1500 m) conduit à une situation inédite depuis que les relevés météorologiques ont débuté en France (environ 150 ans)

Ce vendredi matin, les minimales s'annoncent déjà chaudes bien que non exceptionnelles. Sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, nous aurons un gradient entre le bord de mer où les minimales seront voisines de 22 à 24°C et l'intérieur des terres où elles seront plutôt comprises entre 19 et 21°C. En soit, rien d'exceptionnel. Il fera de plus en plus chaud à mesure que l'on se rapproche de l'Hérault et surtout du Gard avec 22 à 24°C en général, localement 25°C près du bord de mer ou de la vallée du Rhône (levée du mistral).

De telles minimales se sont déjà produites sur nos départements. En raison de la levée d'un vent de terre (mistral/tramontane) dès le matin, les brises marines vont avoir du mal à progresser demain et se limiteront temporairement aux plaines littorales/bord de mer. Dans ce contexte, l'air va s'assécher et fortement se réchauffer. Les maximales prévues vont dépasser les records absolus sur 80% de la région au moins.

Sur les Pyrénées-Orientales, nous attendons environ 40°C du côté de Prades dans le Conflent. Les valeurs maximales sont attendues sur la plaine du Roussillon, avec 42 à 43°C sous abri normalisé. Le record de 40.5°C de Perpignan datant de 1982 va être pulvérisé. Sur le département de l'Aude, là où la tramontane sera la plus forte, nous attendons 39 ou 40°C entre Narbonne et Leucate, plutôt 36°C à Carcassonne.

Entre l'Hérault et le Gard, les valeurs seront historiques. Nous attendons un bon 43 ou 44°C sur Béziers, Montpellier, Lunel et Nîmes. Sur ces agglomérations, notamment entre Montpellier et Nîmes, des pointes localisées à 45°C sont attendues. La station de Fréjorgues sera plus proche des brises marines, mais les 40°C devraient être franchis également. Conséquemment, tous les records absolus (mensuels et annuels) devraient être pulvérisés sur la région. Par ailleurs, l'actuel record national de 44.1°C à Conqueyrac en août 2003 sera lui aussi battu (probabilité > 90%). En Lozère, les 40°C seront approchés dans les vallées également ! Sinon, comptez 30 à 33°C sur les plateaux au-dessus de 1200 à 1500 m. 

Notez que la nuit de vendredi à samedi sera historiquement chaude également :
 Avec la poursuite du mistral, des minimales de 28 à 30°C sont isolément possibles près de la vallée du Rhône. Partout ailleurs, il fera entre 25 et 27°C. De nouveaux records absolus de température minimale sont probables. Entre samedi et dimanche, les maximales resteront très chaudes sur le Languedoc et la basse vallée du Rhône avec bien souvent 38 à 40°C, localement 41°C en nord Gard. 

Partager sur