Prévisions & Suivi en temps réel

Situation à risque ce vendredi sur l'Est de l'Hérault et le Gard : fortes pluies et orages !

Les intempéries de ce mardi soir sur l'extrême Est de l'Hérault et du Gard ont laissé place à un temps plus calme ce mercredi, mais toujours bien nuageux. Même constat demain : une alternance d'éclaircies et de passages nuageux. Il faudra bien en profiter, car une nouvelle dégradation potentiellement musclée est attendue ce vendredi, sur les mêmes départements que ceux touchés hier soir. Fait marquant : l'hyper-saturation des sols ainsi que de certains bassins versants.

Synoptiquement parlant, l'ancienne goutte froide polaire qui a concerné la France en début de semaine va pivoter sur elle-même sur l'Atlantique. Elle sera prolongée d'un premier axe de talweg (zone dépressionnaire étirée en forme de "V") sur l'Espagne. Par ailleurs, dans le même temps, un creusement méso-dépressionnaire va se constituer sur les Baléares et remonter vers le golfe du Lion ce vendredi.

Dans ce contexte, les vents marins vont nettement se renforcer au large de l'Hérault et du Gard, avec des rafales de 70 à 90 km/h dans le golfe du Lion. Elles seront plus modérées sur les plaines de nos départements, avec une trentaine de km/h, mais auront pour conséquence de drainer une masse d'air très douce et humide, pour ne pas dire saturée en eau. A ce titre, le contenu en eau précipitable de la masse d'air pourrait atteindre 28/30 mm. Ceci témoigne d'un important potentiel pluvieux.

La présence d'air doux et humide dans les basses-couches de l'atmosphère, ce dernier étant surplombé d'air froid en altitude, laisse penser à un regain de l'instabilité atmosphérique. Ce soir, le modèle ARPEGE simule des valeurs de MUCAPE pouvant dépasser les 600 à 800 J/kg sur l'Est de l'Hérault et le Gard ce vendredi, soit un niveau supérieur à celui d'hier. Conséquence immédiate : nous redoutons un épisode adoptant un caractère orageux, avec possiblement des lames d'eau intenses en quelques heures.

Chronologiquement, les pluies devraient reprendre sur l'Hérault, le Gard et les Cévennes dès vendredi matin. C'est toutefois surtout entre la fin de matinée et la fin de l'après-midi que nous redoutons la mise en place de lignes pluvio-orageuses peu mobiles, pouvant donner des lames d'eau horaires de 30 à 45 mm environ. Ce potentiel pluvio-orageux reste à localiser précisément, mais à cette heure une bonne partie du Gard et de l'Est Hérault sont visés. A affiner !

Vendredi en milieu d'après-midi, l'accalmie se manifestera progressivement sur l'Hérault. Il faudra attendre au moins jusqu'en début de soirée sur le Gard, où les vents convergeront au sol jusqu'à 22/23h environ. Si ce scénario se confirme, des cumuls atteignant régulièrement 30 à 50 mm sont possibles. Sous les orages, des lames d'eau de 80 à 120 mm sont redoutées, ponctuellement 150 mm, en quelques heures. Dans ce contexte, des réactions hydrologiques parfois marquées sont à craindre sur les bassins versants déjà saturés. Un scénario qui sera affiné dès demain. NB : cet épisode n'est pas exceptionnel en intensité, mais il va se produire dans un contexte de grande sensibilité.

Partager sur