Prévisions & Suivi en temps réel

Semaine perturbée au programme : pluies et orages !

Ce mardi, nous avons profité d'une journée relativement calme sur les plaines et littoraux de la région, avec même des périodes de belles éclaircies par moments. Pour demain mercredi, une dégradation active va se mettre en place, notamment en cours de nuit suivante où toute notre région va être balayée par les précipitations. Il est à souligner que cette période de mauvais temps va probablement se maintenir durablement.

Focus sur ce mercredi. Un axe de talweg dépressionnaire va s'étirer de la Grande-Bretagne à l'Espagne en passant par l'Ouest de la France. Ce talweg sera accompagné en altitude d'un fort refroidissement, avec des températures à 500 hPa (environ 5000 m d'altitude) qui vont descendre vers -22 ou -24°C sur notre pays. Dans le même temps, il continuera de faire très doux dans les basses-couches de l'atmosphère. 

Dans ce contexte, les nuages bas seront nombreux ce mercredi au lever du jour sur le Languedoc et le Roussillon. Au fil de la matinée, des éclaircies se développent mais très rapidement de gros cumulus bourgeonnent, jusqu'à donner des orages sur les Pyrénées, l'Espinouse, les Cévennes et la Lozère. Ces orages pourront déborder sous la forme d'averses plus localisées sur les plaines des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, ainsi que dans l'arrière-pays de l'Hérault.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une anomalie de basse tropopause (dépressionnaire) va traverser notre région. A son passage, les précipitations se généralisent à l'ensemble de nos départements. Au regard d'une instabilité latente assez élevée, un caractère orageux est possible dans un premier temps en soirée, mais il sera de moins en moins présent en cours de nuit. 

Ce temps va persister jusqu'en matinée de jeudi, donnant des cumuls en 12/18h assez significatifs : 10 à 20 mm de façon régulière en plaines et bord de mer, avec des ponctuels à 30 mm ou plus sous les orages les plus forts. Quelques pointes à 40 mm sont attendues près des Albères (piémont Pyrénéen) ainsi que sur le pays de Sault ou plus rarement près des Cévennes.

Selon les modèles saisonniers, confortés par les modèles déterministes, nous resterions sous l'influence de basses-pressions jusqu'au 13/15 juin environ... Ceci va dans le sens d'un temps fréquemment perturbé, avec heureusement au milieu quelques périodes plus ensoleillées comme nous pourrons en profiter entre ce vendredi et samedi. 

Partager sur