Prévisions & Suivi en temps réel

Semaine ensoleillée avant le probable retour des orages ?

Ce samedi, alors que le beau temps ne s'est pas encore parfaitement installé, nous pouvons d'ores et déjà projeter le retour probable des orages sur la France. Avant cela, les régions méditerranéennes devraient être balayées par un nouveau coup de vent intense entre demain dimanche et lundi. En effet, nous allons nous retrouver au carrefour de deux influences bien marquées : à l'Ouest le retour d'une solide dorsale anticyclonique alors qu'à l'Est, près de l'Italie, une nouvelle coulée froide est attendue.

Ce contexte est on ne peut plus favorable à un différentiel de pression atmosphérique très important sur l'arc Méditerranéen et conséquemment à l'accélération du vent. Le pic est attendu demain dimanche. Les plus fortes rafales sont attendues à l'Est du Rhône, entre le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône où des bourrasques de 100 à 120 km/h sont probables. De nouveaux dégâts sont redoutés localement.

Sur le Gard, notamment à l'Est d'une ligne Grau-du-Roi / Nîmes / Uzès, des pointes de 80 à 100 km/h sont attendues, rarement plus dans le couloir du Rhône. Nous attendons également de telles rafales entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude, ainsi que sur les hauts cantons Héraultais. Le vent pourrait être à peine moins fort entre l'Ouest du Gard et les plaines de l'Hérault, ce qui n'empêchera pas d'observer des bourrasques turbulentes par endroits.

Lundi, le département du Gard conservera un vent assez puissant, avec encore des rafales de 80/90 km/h. Ailleurs, l'affaiblissement se précisera petit à petit. Entre demain dimanche et jeudi, nous pourrons apprécier le retour d'un généreux soleil sur toute la région. Si les températures ne seront pas remarquablement élevées une fois encore, les maximales atteindront toutefois fréquemment 22 à 24°C en plaine durant cette période, localement 25°C, soit un bon niveau pour la saison. Illustration ci-dessous pour ce lundi :

Pour la fin de semaine prochaine, les principaux modèles semblent proposer une configuration synoptique favorable au retour des orages. Il faudra bien évidemment attendre un peu avant d'en être certain, mais une goutte froide dépressionnaire assez dynamique pourrait glisser sur l'Atlantique en direction du golfe de Gascogne (trajectoire approximative). Elle obligerait le flux à pivoter au secteur Sud-Ouest en altitude, alors que les vents seraient orientés au Sud-Est au sol.

Si ce scénario se précise, des orages parfois nombreux et forts pourraient se produire sur une bonne moitié sud et ouest de la France entre vendredi et samedi. Les régions Méditerranéennes seront éventuellement concernées. Les incertitudes à cette heure se situent dans le fait de savoir si la goutte froide sera suffisamment proche de la France pour nous concerner. A cette heure, les principaux modèles (déterministes et ensemblistes) s'orientent sur ce scénario. Affaire à suivre.

Partager sur