Prévisions & Suivi en temps réel

Semaine assez agréable avant une nouvelle dégradation ?

Nous demeurons à cette heure sous l'influence d'un dôme anticyclonique centré entre les Açores, l'Espagne et le sud de la France. Ce dernier repousse les perturbations au nord et vers l'Italie. Dans ce contexte, la semaine à venir s'annonce relativement agréable. Une période de beau temps, avec tout de même des passages de voile nuageux, modérément venteuse et assez douce (surtout en journée) est attendue. Par la suite, une nouvelle dégradation est envisagée mais nous l'aborderons très prudemment dans cet article car l'échéance est encore assez lointaine.

Pour demain mardi, le soleil brille généreusement avec un fin voile nuageux. Ce dernier est temporairement plus épais en fin d'après-midi sur la Lozère ainsi que de la Montagne Noire aux Cévennes. Le mistral et la tramontane soufflent modérément, avec des rafales de 40 à 50 km/h sur la vallée du Rhône et les Corbières. Ces rafales faiblissent l'après-midi. Températures maximales agréables pour la saison : 23 à 25°C sur le Languedoc et 25 à 26°C, localement 27°C sur le Roussillon. 

Mercredi, le soleil persiste aussi en plaine et bord de mer. Seul bémol, quelques nuages vont s'accrocher aux reliefs des Pyrénées, de l'Espinouse, des Cévennes et de la Lozère, où de rares gouttes sont possibles. Le vent de secteur Nord-Ouest atteint 40 à 50 km/h, localement 60 km/h. Températures minimales assez fraîches, surtout dans les zones déventées, mais les maximales demeurent agréables avec 23 à 24°C dans les plaines intérieures et 25 à 26°C sur les plaines littorales.

Jeudi, soleil le matin puis le ciel pourrait se voiler de nuages élevés l'après-midi. Mistral et tramontane soufflent assez fortement avec des rafales de 50 à 70 km/h surtout dans leurs domaines de prédilection. Sous l'action du vent, baisse relative des températures avec des maximales de 20 à 22°C en plaines intérieures, jusqu'à 23 ou 24°C en plaines littorales. Vendredi, le soleil continue de briller de partout sur notre région. Le mistral et la tramontane commencent à faiblir, laissant place à quelques furtives brises marines l'après-midi. 

Pour le week-end prochain, une dégradation devrait intervenir. Ci-dessous, voici les modélisations de CEP (à gauche) et GFS (à droite). Les deux modèles voient une zone dépressionnaire dynamique s'enfoncer de l'Irlande vers le proche Atlantique avec toutefois des différences notables. Sur le modèle CEP, les basses pressions s'enfoncent sur le nord de l'Espagne/golfe de Gascogne. Dans ce scénario, un flux marin assez dynamique se mettrait en place, donnant un temps instable sur notre région avec des pluies copieuses en Cévennes.

Dans le scénario de GFS, le talweg dépressionnaire s'enfonce sur la France. Dans ce contexte, nous serions davantage en flux de nord avec une dégradation transitoire et de faible intensité mais surtout une baisse sensible des températures. Un scénario à affiner cette semaine. 

Partager sur