Prévisions & Suivi en temps réel

Sécheresse : vers le retour de la pluie et de la neige la semaine prochaine !

Nous venons d'enchaîner près de trois mois avec des précipitations largement déficitaires sur l'arc Méditerranéen. Un net changement de temps est enfin attendu la semaine prochaine. En effet, l'anticyclone qui nous protège actuellement des perturbations va se décaler vers l'Atlantique, entre les Açores et l'Islande. Dans le même temps, un couloir d'anomalies dépressionnaires très dynamiques va se constituer entre le Groenland, la Grande-Bretagne et la France.

Ces anomalies vont plonger vers le bassin Méditerranéen, avec un risque de creusement dépressionnaire actif. Bien évidemment, en fonction de la trajectoire exacte des anomalies et du positionnement de la dépression Méditerranéenne, les précipitations seront plus ou moins copieuses selon les secteurs, la neige tombera plus ou moins bas et les températures seront plus ou moins froides.

La journée de transition va se situer entre mardi et mercredi. Une grosse goutte froide va glisser de la Grande-Bretagne vers la France, comme en atteste la carte ci-dessus. Dans le même temps, les pressions atmosphériques vont amorcer leur chute sur l'Espagne, favorisant l'apparition d'un flux marin sur le bassin Méditerranéen. Dans ce contexte, nous pouvons espérer une première perturbation dans la nuit de mardi à mercredi et mercredi.

Cette dernière devrait s'accompagner de pluies faibles à modérées en plaine, irrégulières sur le Roussillon mais plus durables sur le Languedoc, ainsi que de chutes de neige à moyenne altitude sur la Lozère et les Pyrénées. Les cumuls resteront à préciser ultérieurement : il apparaît toutefois que cette perturbation ne permettra pas de "faire le plein d'eau" après ces semaines de vent et de sécheresse.

En cours de semaine, les températures vont également bien baisser de partout. Il ne gèlera pas en plaine dans un premier temps, en raison de la nébulosité et du vent. Bonnes gelées en altitude, au-dessus de 1000 m. En fin de semaine, une nouvelle anomalie dépressionnaire pourrait plonger vers l'Espagne. Celle-ci pourrait engendrer un creusement dépressionnaire bien plus dynamique que celui du milieu de semaine mais dont le positionnement est pour le moment incertain.

Dans ce contexte, de nouvelles précipitations sous forme de pluies en plaine et de neige en montagne seraient possibles sur le Languedoc-Roussillon. Le contexte dépressionnaire mettrait ensuite plusieurs jours à se résorber. C'est précisément à ce moment-là qu'il va falloir surveiller le risque de gel en plaine, avec des inversions thermiques marquées liées à la présence d'air froid à haute altitude. Nous y reviendrons prochainement.

Partager sur