Prévisions & Suivi en temps réel

Sécheresse : toujours aucun signal de précipitations significatives

Les régions Méditerranéennes connaissent une sécheresse importante cet été. Nous sommes habitués à une faible pluviométrie en période estivale mais cette année encore, les cumuls de précipitations sont particulièrement bas sur notre région. Ci-dessous, retrouvez une carte qui provient de Météo-France. Elle retranscrit les cumuls observés durant le mois de juillet 2019. Sur le Languedoc, il n'est tombé que 2 à 10 mm en moyenne.

Sur l'Aude et la plaine du Roussillon, entre 20 et 30 mm, en raison de quelques orages estivaux. Les Pyrénées ont profité d'un arrosage plus conséquent, avec bien souvent 100 à 150 mm entre la Cerdagne et le Capcir-Puymorens. En Lozère, les quelques orages ont donné des cumuls de 50 à 75 mm en moyenne. En bref, c'est surtout entre l'Hérault et le Gard que les pluies ont été les plus rares. C'est également là où le vent et la chaleur ont été les plus récurrents. 

Nous pouvons également constater que l'Ouest de la Provence (Vaucluse / Bouches-du-Rhône ainsi qu'une partie du Var) ont connu une situation similaire. Depuis le 1er août 2019, les pluies ont été absentes quasiment de partout. Sur la carte ci-dessous, également issue de Météo-France, nous retrouvons des cumuls de 0 à 1 mm sur quasiment toute la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, le Languedoc et le Roussillon.

Quelques exceptions subsistent, avec des cumuls de 5 à 10 mm dans l'intérieur des Pyrénées-Orientales, ainsi que 20 à 40 mm sur la Lozère. Ainsi, depuis le 20 juin environ, les cumuls sont souvent inférieurs à 15 mm sur de vastes portions de l'Hérault et du Gard notamment, avec que les températures ont été exceptionnellement chaudes. Conséquence immédiate : la sécheresse superficielle des sols ne cesse de s'aggraver avec une menace extrême d'incendies. 

Maintenant, regardons de l'avant. Entre dimanche, lundi et mardi, plusieurs axes dépressionnaires vont balayer le nord de la France. Ils auront du mal à prolonger leur influence vers le sud du pays. Dans ce contexte, si de nombreuses régions vont être concernées par de nouveaux passages pluvieux mais également orageux, les départements proches de l'arc Méditerranéen seront globalement épargnés.

A l'image des précédents épisodes, quelques pluies devraient concerner la Lozère et l'Aveyron, débordant partiellement sur l'Ardèche. Bien évidemment, nous n'excluons pas quelques averses sur les plaines du Languedoc et du Roussillon, mais pas de quoi enrayer la sécheresse qui continue de s'aggraver. Nous devrions terminer l'été dans les mêmes conditions de faible pluviométrie

Partager sur