Prévisions & Suivi en temps réel

Scénario à fortes chaleurs en Méditerranée, mais pour combien de temps ?

Il y a quelques jours que nous en parlons mais l'été s'installe enfin sur notre région, après plusieurs semaines passées sous les normales saisonnières. Ce scénario ne cesse de se confirmer, jour après jour, mais pour combien de temps ? Telle est la question posée au sein de cet article. Synoptiquement parlant, la circulation atmosphérique est actuellement caractérisée par une dorsale anticyclonique qui s'étire du Maroc à la France, en passant par l'Espagne.

Pour la semaine à venir, nous resterons sur notre région protégé par les hautes pressions anticycloniques. Dans ce contexte, le soleil va se maintenir en toutes zones. Nous aurons encore un peu de mistral et de tramontane pour demain lundi, mais ce sont les brises marines - faibles à modérées - qui prendront ensuite le relais les jours suivants. Concernant les températures, nous aurons une progression des minimales avec souvent 17 à 19°C en plaines, parfois 20°C dans les secteurs ventés.

Maximales également chaudes, 30 à 32°C dans l'intérieur du Roussillon et souvent 33 à 34°C dans l'intérieur du Roussillon, ponctuellement 35°C dans l'arrière-pays Gardois. En bref, retour de températures au-dessus des normales saisonnières, toutefois sans caractère exceptionnel au regard de l'année dernière où nous avions enregistrés près de 45/46°C le 28 juin 2019 !

Pour le week-end prochain, le soleil va se maintenir tout comme la chaleur. Pour la suite ? De façon générale, les hautes pressions pourraient à nouveau gonfler par le sud, garantissant la poursuite du beau temps début juillet mais également un possible coup de "chalumeau" avec un risque de très fortes chaleurs. Voici la synoptique modélisée : 

Quant à la semaine suivante, une légère faiblesse dépressionnaire est envisagée très temporairement, influant surtout l'Ouest France. Très rapidement, nous devrions renouer avec un bloc de hautes pressions, ce qui est classique à cette période de l'année. Tout cela pour dire que l'été semble s'installer durablement. Si les modèles déterministes ont raison, qu'il s'agisse de CEP (centre Européen) ou de GFS (centre Américain), nous aurions de très fortes chaleurs début juillet.

Il y a un potentiel de températures > 35°C ce qui en soit est devenu totalement habituel ces dernières années, où nous avons titillé et dépassé les 40°C à plusieurs reprises. Informations à suivre et confirmer ultérieurement, mais qui se précisent de jour en jour.

Partager sur