Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de pluies et d'orages la semaine prochaine

Comme nous l'avons expliqué dans notre précédent article, nous sommes au carrefour de plusieurs influences. Une dépression circule va circuler sur le Nord de la France tandis qu'une autre se positionne vers le Portugal. A cela s'ajoute une dorsale anticyclonique qui remonte sur le Sud de l'Europe. L'ensemble de ces éléments intéragissent les uns avec les autres et rend la prévision particulièrement délicate. Le temps va se dégrader ces prochains jours, c'est une certitude. En revanche, quels sont les secteurs concernés, quel est le risque d'orages, quelle intensité, quels cumuls de pluie et durant quelle période sont d'autant de questions qui restent difficile à répondre avec certitude. Nous allons toutefois essayer de décortiquer ces éléments pour y voir plus clair.

Lundi sera une journée de transition avec la multiplication des nuages. Ce n'est que dans la nuit de lundi à mardi que les premières précipitations se mettront en place. Il s'agira dans un premier temps de petites ondées sous entrées maritimes. C'est surtout en cours de journée de mardi que les précipitations vont se renforcer en prenant localement un caractère orageux.

Cartes : Météociel

Comme on peut le voir sur la carte de gauche ci-dessus, le vent marin va s'accentuer et va ainsi drainer de l'air instable (carte de droite) sur notre région. Ainsi, les pluies pourront facilement adopter un caractère orageux, plus particulièrement entre l'Est de l'Hérault et l'Ouest du Gard qui semblent être en ligne de mire. L'absence de forçage très net limite le risque de dégradation organisée. Toutefois, des cellules orageuses pourront se développer de manière anarchique. Là encore, ce manque d'organisation rend la prévision délicate.

Après une petite accalmie en soirée et nuit suivante, de nouvelles pluies ou averses orageuses se formeront durant la journée de mercredi. En effet, la goutte froide va stagner sur l'Espagne en résorbant très lentement. Il faut donc s'attendre à une nouvelle dégradation. Celle-ci pourrait plus se concentrer sur l'Hérault en débordant sur l'extrême Ouest du Gard.

Carte : meteologix

Nous sommes typiquement dans une situation où les cumuls de pluie vont être très hétérogènes. Toutefois, une large moitié Est de l'Hérault et une grande partie du Gard semblent particulièrement concernés par le risque de pluies et d'orages. Localement, nous pourrions atteindre 100 mm sous des cellules orageuses peu mobiles tandis que d'autres secteurs pourront être épargnés. Le risque d'inondation se limitera à des ruissellements sous ces orages mais dépendra entièrement de leur stationnarité. A suivre !

Partager sur