Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de pluie et d'orages la semaine prochaine : encore beaucoup d'incertitudes !

Comme annoncé déjà dans nos précédents articles, le temps va devenir plus instable la semaine prochaine. Toutefois, même si l'échéance se rapproche, les incertitudes demeurent et tendent même à s'accentuer dans les dernières actualisations. Nous allons essayé de décortiquer tout cela pour voir ce que nous pouvons attendre pour ce risque de pluie et d'orages. Premier élément qui rend la prévision délicate, ce n'est pas une mais deux dépressions qui vont concerner entre mardi et mercredi prochain. Nous nous situerons au carrefour de ces deux influences.

En effet, la première circulera sur la Grande-Bretagne mardi en s'évacuant par le Nord de l'Allemagne mercredi. Dans le même temps, une goutte froide se positionnera sur le Portugal puis sur l'Espagne où elle stagnera tout en se résorbant. Tous ces élements assez complexes sont encore soumis à d'éventuels changements d'ici là.

Carte : Tropicaltidbits

Ce qui est certain, c'est que le flux marin va s'installer la semaine prochaine. L'humidité sera en nette hausse avec à la clef le retour d'entrées maritimes. Ce drain doux et humide va devenir de plus en plus instable. C'est également un élément important qui viendra ajouter de l'incertitude. Les premières pluies ou averses sont attendues dans la nuit de lundi à mardi. Au vu du contexte décrit précédemment, nous serons entre les deux dépressions et finalement aucune des deux ne nous concernera directement. Nous devrions rester dans le ventre mou dépressionnaire.

Cette absence de dynamisme limite le risque d'épisode pluvieux généralisé mais n'inhibe pas le risque d'orages, au contraire. En effet, en restant suffisamment éloignés de la goutte froide, nous serons dans le cadran chaud de la dépression avec à la clef une forte instabilité de la masse d'air. Si des orages parviennent à se former, ils auront beaucoup d'énergie pour se développer.

Cartes : Météociel

A l'heure actuelle, nous surveillons la fin de nuit de lundi à mardi ainsi que la matinée de mardi. C'est durant cette période où le risque d'orages est le plus présent pour l'instant. En effet, le vent marin viendra drainer de l'air instable entre l'Est de l'Hérault et une large partie Ouest du Gard. Des orages pourront se former sur ces secteurs avec à la clef un risque de fortes pluies ponctuelles. Ce risque devrait rester localisé avec des cumuls très hétérogènes. Nous pourrions passer de 0 à 5 mm à 50-70 mm en seulement quelques kilomètres ce qui rend la prévisino très délicate.

Ce qu'il faut retenir c'est qu'il y a un risque d'orages localement très pluvieux. Le Gard et l'Est de l'Hérault semblent surtout concernés par ce risque. Des incertitudes sont encore présentes et il convient de rester prudent concernant cette prévision. Elle sera affinée progressivement jusqu'au jour J. Ce contexte assez "mou" limite le risque d'épisode pluvieux généralisé et conséquent mais cela n'empêche pas à des orages localisés et peu mobiles de se développer, à l'image de ce qu'il s'est passé à Montpellier la semaine dernière.

Partager sur