Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de neige sur notre région : notre analyse !

Cette fin janvier marque le début d'une récurrence qui semble s'installer et qui a toutes les chances de perdurer durant le mois de février. En effet, l'anticyclone des Açores reste positionné sur ... les Açores ! Dans le même temps, les dépressions empruntent un chemin qui semble tout tracé entre le Sud du Groenland en allant vers l'Islande avant de plonger sur la France. Cette configuration nous apporte un flux de Nord-Ouest assez frais plus ou moins dynamique. Cette "fraicheur" est parfois absente de notre région comme ce samedi où le vent crée un effet de foehn nous apportant des températures plus douces. Toutefois, cela n'est que temporaire et le froid sera vite de retour.

Dès demain, une nouvelle dépression circulera sur le Nord du pays. Nous resterons en périphérie mais elle drainera de l'air plus frais sur la France et nos départements n'y échapperont pas. Le changement de temps s'opèrera en fin de journée de dimanche sur les hauteurs avec le retour de la neige sur l'Aveyron, la Lozère, l'Espinouse et les Pyrénées. Sur les plaines, il faudra attendre lundi pour observer une réelle baisse des températures.

Source : Météociel

Cette première descente d'air froid sera la première étape nécessaire pour le risque neigeux qui s'en suivra. En effet, l'air froid va se retrouver bloquer près du sol dans la journée de mardi viendra se confronter à une perturbation qui arrivera d'Atlantique. Logiquement, une dégradation en provenance de l'océan apporte un redoux avec elle et il est souvent impossible d'avoir de la neige. Cependant, on peut parler de neige de redoux lors que les précipitations arrivent sur un secteur où l'air froid est déjà présent et ce sera le cas dans la nuit de mardi à mercredi.

C'est là que réside la grosse incertitude. Le combat entre l'air froid présent et le redoux amené par la dépression sera déterminant. En effet, celle-ci devrait traverser le pays dans la nuit de mardi à mercredi. Elle apportera son lot de précipitations dont la majorité se déroulera de nuit. Là aussi c'est un point important avec un timing qui pourrait jouer ou non en notre faveur (en tout cas pour celles et ceux qui espèrent la neige). 

Carte : Météociel

Ci-dessus, nous avons deux scénarios possibles. A gauche, le modèle WRF et à droite le modèle Arpège. On remarque sur la carte de gauche, que la neige reste cantonnée aux reliefs entre le Lozère, l'Ardèche et l'intérieur du Vaucluse (en rouge sur la carte) tandis que les flocons gagnent du terrain sur la carte de droite avec un risque de neige dans les plaines intérieures de l'Hérault et du Gard. Alors que la perturbation pluvieuse semble acquise, la différence provient essentiellement du placement de la dépression qui traversera la France.

Le modèle Arpège est le scénario "idéal" pour avoir de la neige jusqu'en plaine sur une partie de la région. La dépression glisse près des littoraux Héraultais et Gardois. Elle aspire l'air froid présent avec un vent de terre favorisant l'isothermie. Le modèle WRF est plus dynamique sur le pays avec un centre dépressionnaire traversant la moitié Nord de la France. Le flux marin l'emporterait nous apportant de l'humidité mais aussi plus d'air doux repoussant la neige sur les reliefs.

Carte : Météociel

Notre avis : Nous vous avons illustré deux scénarios opposés pour comprendre les enjeux et les différences qu'il peut y avoir. Toutefois, ni l'un ni l'autre nous semble tout à fait correct. Si l'on devait trancher pour un scénario, ce dernier ressemblerait à un entre-deux. Lors de la rédaction de cet article, le risque de neige sur les plaines littorales (Béziers et Montpellier par exemple) nous semble nul. Le risque est à peine plus élevé sur Nîmes qui ne nous semble pas davantage concerné. En revanche, les doutes sont plus importants en remontant vers les plaines intérieures notamment le Nord du Gard où le froid pourrait résister. Tout cela reste sous conditions que la dépression se place favorablement. L'échéance est assez courte et nous devrions très rapidement voir le non scénario.

Partager sur