Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de neige entre Gard et Hérault mardi soir !

source : ales.fr
source : ales.fr

"Money time" ! Nous sommes désormais à moins de 24 heures d'un probable épisode pluvio-neigeux (selon les secteurs). En guise d'amuse-bouche, des précipitations se sont invitées ce matin entre Aude et Hérault. Malgré des température positives au sol, l'air froid et dynamique en altitude a favorisé l'abaissement soudain de la limite pluie-neige. De très gros flocons sont tombés par endroits notamment sur le Lodévois, vers Clermont-l'Hérault ou encore près de Bédarieux. Cette neige est donc tombé jusqu'en plaine intérieure mais la tenue au sol n'a été avéré que sur les premiers reliefs. Sur les hauts-cantons, plusieurs centimètres se sont rapidement accumulés.

Mais notre regard se tourne vers une nouvelle dégradation qui se mettra en place en fin de journée de mardi puis qui traversera nos départements d'Ouest en Est en soirée et nuit de mardi à mercredi. Tout commence par la tempête nommée "Gabriel". Celle-ci devrait rapidement se creuser au large des côte Atlantiques rendant sa trajectoire difficile à appréhender.

Source : Météociel

Celle petite bombe dépressionnaire viendra apporter une perturbation sur notre région. Les précipitations concerneront tout le monde sans faire de jaloux même si elles seront a priori plus faibles sur les plaines du Roussillon. Habituellement, ces dépressions océaniques apportent une relative douceur dans un flux d'Ouest à Nord-Ouest. La grande différence avec ce qui nous attend demain est la présence de l'air froid. En effet, ce lundi, l'air froid s'installe sur notre région et va se retrouver bloqué au sol demain matin avec des gelées sur les secteurs déventés. Les nuages qui arriveront dans la journée agiront comme un couvercle.

C'est là toute la difficulté de la prévision. Il convient de prendre en compte parfaitement l'air froid au sol et le léger redoux qui s'opèrera en altitude qui aura plus ou moins de facilité à gagner du terrain et s'écouler jusque dans les basses couches. On parle alors de neige de redoux dans ce type de configuration. De fortes chutes de neige sont d'ores et déjà garanties sur les reliefs des Pyrénées, de l'Espinouse, du Larzac, sur l'Aigoual, les Cévennes et la Lozère d'une manière générale. La question est : qu'attendre sur les plaines ? La réponse ci-dessous :

Réalisation : Météo-Languedoc

Il est bien sur impossible de réaliser une prévision ville par ville sur la région. Rappelons que les sites proposant cela sont des sites entièrement automatiques. Une expertise humaine ne peut apporter ce type de précision mais elle a pour avantage de prendre en compte plusieurs particularités ainsi que "l'expérience" de ces situations. C'est pourquoi nous privilégions le Nord-Est de l'Hérault et une moitié Nord du Gard pour espérer voir la neige. Les températures seront trop douces sur les littoraux et plaines environnantes. La probabilité de neige est présente au Nord du Pic-Saint-Loup, aux alentours de Ganges, du bassin Alésien, sur le haut-Vidourle en allant jusqu'à la vallée de la Cèze en passant par les plaines intérieures entre Seynes, Lussan et l'Uzège. Sur Nîmes, on ne peut exclure des flocons mais la neige au sol semble peut probable. Cela reste toutefois à surveiller en cas d'isothermie prononcée.

Comme vous l'avez compris, il s'agit de probabilités et non de certitudes surtout dans la zone "risque faible". La neige semble plus acquise dans la zone modérée et encore plus dans la zone "risque important" où plusieurs centimètres sont possibles. Entre Aveyron et Lozère, la couche pourrait dépasser les 10 cm de manière assez généralisée et les conditions de circulation pourront être délicates dans la soirée.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, de nouvelles précipitations sont attendues et pourront encore donner un peu de neige sur l'Ardèche et la Lozère. Les flocons pourront déborder sur le Nord du Gard de manière isolée. Enfin, on surveillera une nouvelle dégradation entre vendredi et samedi. L'air sera plus doux repoussant la limite pluie-neige. En revanche, cela ne sera pas le cas sur les reliefs de l'Aigoual et du Mont-Lozère où la neige pourrait tomber en quantité.

Partager sur