Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de neige à basse altitude ce soir dans l'intérieur du Gard ainsi que près des Cévennes !

Un épisode pluvio-neigeux va balayer le Languedoc-Roussillon en fin d'après-midi et soirée. Ne nous mentons pas, il sera pluvieux pour la plupart d'entre nous. Il va par contre neiger à moyenne altitude sur les Pyrénées, à basse altitude sur les reliefs de l'Hérault et à très basse altitude dans l'arrière-pays du Gard. Ci-dessous, retrouvez nos dernières prévisions sur les zones touchées et le timing de cette perturbation.

Avant tout, revenons sur le contexte météorologique de ce mardi soir. Une dépression très creuse va glisser du Poitou vers le Centre de la France entre la fin d'après-midi et la soirée. Elle sera prolongée d'un talweg jusqu'au Sud de la France, caractérisé par une zone de basses pressions jusqu'en Méditerranée. Deux éléments sont à souligner : de l'air froid avait glissé hier jusqu'à notre région en altitude. Cet air froid va partiellement résister aujourd'hui. Par ailleurs, la dépression citée précédemment va drainer également de l'air modérément froid en altitude.

Dans ce contexte, le ciel va totalement se couvrir ce mardi après-midi. Des précipitations vont faire leur apparition en milieu d'après-midi sur l'Aude, l'Aveyron et la Lozère. Sur l'Aude, il s'agira de pluies faibles en plaine, de neige dès 400 à 600 m. En deuxième partie de nuit, nouvelles averses sur ce département, avec des flocons dès 200/300 m dans l'intérieur. Sur l'Aveyron et la Lozère, il va s'agir de neige à toutes altitudes. En fin d'après-midi et la soirée, les précipitations se généralisent à l'ensemble de l'Hérault et du Gard.

Sur l'Hérault, il va s'agir de pluie en plaine et bord de mer. La neige tombera dès 400/500 m environ sur les hauteurs du Minervois, de l'Espinouse et le Larzac. A la faveur d'un refroidissement temporaire en soirée, quelques flocons pourraient tomber dès 300/350 m sur ces mêmes secteurs. Pas de neige sur Béziers et Montpellier. Sur l'Aveyron et la Lozère, les chutes de neige continueront d'affecter aussi bien les vallées que les plateaux. 5 à 15 cm sont attendus. Attention à l'A75 qui sera bien impactée par cette neige. Pour le Gard, la situation est plus border line, notamment sur le nord du département : 

La carte ci-dessus est une modélisation d'ARPEGE concernant les températures à 850 hPa (soit environ 1500 m). Il s'agit d'un repère fréquemment surveillé par les météorologues pour savoir si la neige peut tomber jusqu'à basse altitude. Vous pouvez observer la résistance d'une poche froide sur le nord du Gard, avec -2°C à 850 hPa. Cette plage froide est particulièrement bien dessinée sur l'Ardèche. Au sol, sous la perturbation, les températures seront voisines de 2 à 4°C selon les secteurs sur les plaines du Gard.

Un facteur pessimiste est toutefois présent : la mise en place d'un petit vent marin qui va fragiliser le potentiel d'isothermie (abaissement de la limite/neige) sur une bonne partie du département, tout comme sur l'Hérault. Sans entrer dans les détails techniques, les dernières analyses vont dans le sens d'un risque de neige de redoux du côté du Vigan, aux portes d'Alès, près de Saint-Ambroix, de Barjac, de Lussan, de Vallérargues jusqu'au bassin de la Cèze. Un blanchiment de 1 à 3 cm est possible dès 200/300 m. La délimitation exacte de cette limite pluie/neige est incertaine. Entre les plaines de la Gardonnenque, l'Uzège et Bagnols-sur-Cèze, une transition pluie/neige n'est pas exclue temporairement en fin de soirée, mais nous n'en sommes pas sûrs. Du côté de l'Ardèche, 2 à 5 cm sont probables en plaine et 5 à 10 cm au dessus de 300 m. Situation à suivre en temps réel sur les réseaux sociaux de Météo-Languedoc.

Actualisation de l'article ce 29/01/2019 - 17h30 : la situation actuelle et les dernières modélisations permettent finalement de réaliser une prévision "plus optimiste" pour le nord du Gard. En effet, le vent marin précédemment évoqué ne s'est pas encore mis en place. En basses-couches de l'atmosphère, un petit mistral a subsisté toute la journée. Aussi, il semble qu'une pellicule d'air froid résiste en altitude au nord d'une ligne Quissac - Nîmes - Avignon. Les derniers modèles à mailles fines entrevoient un début d'épisode pluvieux en dessous de 400 m environ. Au dessus, il pourrait s'agir de neige dès le début de l'épisode (19/20h).

La perturbation pourrait être à son paroxysme sur le Gard entre 22h et 00/01h. En l'absence d'un vent marin véritablement structuré dans les basses-couches, l'isothermie pourrait finalement être revue à la hausse entre 22h et 01h. Si cela se précise, après un début d'épisode pluvieux, la neige pourrait remplacer la pluie entre le Vigan, les hauteurs d'Alès, Saint-Ambroix, Lussan, Uzès et Bagnols-sur-Cèze. Sur ces secteurs, les sols pourraient griser en plaine et la couche atteindre 2 à 4 cm dès 200/300 m, localement 5 cm au voisinage de l'Ardèche. Attention sur les chaussées ! A noter : pluie/neige mêlées pourraient être observés jusqu'aux hauteurs Nîmoises et près de la Gardonnenque, normalement sans aucune tenue. Comme toujours, le live va apporter son lot de surprises… A surveiller. Ci-dessous, voici la prévision brute du modèle ARÔME :

Partager sur