Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de gel la semaine prochaine !

Le froid était annoncé et il est bien présent. Hier, à la faveur d'une goutte froide, la neige s'est invitée à très basse altitude sur le Sud de la France. Les flocons sont tombés parfois en quantité sur l'Aveyron avec plusieurs centimètres de neige à Rodez ou encore sur le viaduc de Millau. Sur notre région, la Lozère mais aussi les hauteurs de l'Hérault ont également été saupoudrées vers la Salvetat mais aussi au Caylar par exemple. Les Pyrénées Audoises ont également été concernées tandis que de la neige roulée et du grésil ont été observés jusqu'en plaines intérieures de l'Aude. Enfin, on notera également de la neige à Sisteront dans les Alpes de Haute-Provence, dans le Var au-dessus de 500 mètres environ et dans les Bouches-du-Rhône à seuement 300 mètres comme à Venelles au-dessus d'Aix-en-Provence.

Ce n'est pas un phénomène inédit d'avoir de la neige au mois de mars mais nous sommes tout de même bien sous les moyennes de saison avec des températures qui peinent à grimper et un vent froid qui accentue le ressenti hivernal. Mistral et tramontane vont continuer de souffler jusqu'en début de semaine prochaine. S'il limitent la hausse des températures, paradoxalement ils empêchent aux gelées de s'installer en brassant l'air. C'est pourquoi, nous échappons aux gelées pour l'instant.

Cartes : Météociel

Ci-dessus, on remarque bien l'évolution du vent entre les rafales attendues dimanche (carte de gauche) et celles attendues mercredi matin (carte de droite). Cela va avoir deux conséquences sur les températures. La première est que les maximales seront en hausses. D'ici la fin de semaine prochaine, nous devrions atteindre les 18°C à l'ombre puis les 20°C. Avec l'arrêt du vent et l'installation de petites brises, c'est bien un ressenti printanier qui est attendu dès mercredi. La deuxième conséquence de l'arrêt du vent est le retour des gelées.

En effet, avec l'anticyclone bien présent au-dessus de notre tête, l'air froid, plus lourd que l'air doux, va venir s'isoler près du sol tandis que l'air doux remontera. On parle d'inversion thermiques. Ainsi, les températures seront positives sur les reliefs tandis que nous observerons des gelées dans les basses plaines. C'est une situation assez classique en hiver lors de périodes anticycloniques. Toutefois, cette dernière s'annonce plus problématique.

Carte : Météociel

Les modèles ont du mal à bien prévoir ce type d'inversion mais nous commençons à en voir les premiers signes dans la nuit de mardi à mercredi. Cela est à suivre avec grande attention pour tous les professionnells sensibles et nous pensons essentiellement aux agriculteurs. Vous l'avez surement remarqué, les arbres fruitiers ont déjà fleuri et certains d'entre eux commencent à être à petits fruits. Leur précocité leur donne une vulnérabilité importante à la moindre gelée. La deuxième partie de semaine prochaine s'annonce donc très délicate.

Pour rappel, nous accompagnons les agriculteurs 24/7. Notre but est de leur fournir une prévision précise à l'échelle de leurs parcelles mais aussi de les accompagner lors de leurs luttes anti-gel. Nous mettons l'humain au coeur de nos services avec un contact direct. Ces derniers jours, nous alertons nos clients par téléphone jour et surtout nuit pour qu'ils puissent lutter au bon moment et avec les bons moyens face à ce risque de gel. Si vous êtes agriculteurs, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact ci-dessous pour avoir plus d'informations sur les services que nous proposons.

Partager sur