Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de chutes de neige le 22 et 23 janvier sur le bassin Méditerranéen !

La situation météorologique va profondément évoluer entre le week-end et le début de semaine prochaine. Une dorsale anticyclonique va se structurer près des Açores, puis va progressivement s'élever entre le Groenland et l'Islande. Pour le moment, il ne s'agira pas d'une situation de blocage mais ce dernier pourrait se mettre en place pour la fin du mois. En attendant, une anomalie dépressionnaire très dynamique s'apprête à contourner la dorsale anticyclonique par le nord.

En début de semaine prochaine, cette anomalie devrait plonger en flux de nord/nord-ouest sur la France. Elle se dirigera tout droit vers la Méditerranée, où un creusement dépressionnaire va se constituer. Deux événements pluvio-neigeux vont être à surveiller entre mardi et mercredi au moins. Le premier pour la fin de journée de mardi, où une perturbation arrivera du Nord-Ouest donnant de la neige à basse altitude. Le deuxième le lendemain, avec un risque d'épisode neigeux marqué quelque part sur le bassin Méditerranéen Français.

Vous l'aurez compris, nous sommes désormais à J-5/J-6 de ce potentiel d'épisodes pluvio-neigeux. Avant de poursuivre, il convient dès lors de rappeler que les modélisations et conséquemment les prévisions vont évoluer d'ici le début de semaine prochaine. C'est pourquoi nous rédigeons cet article au conditionnel, en décrivant les indices actuellement disponibles. Le premier point qui était incertain se situe sur l'axe de la coulée froide. Ce dernier semble s'établir sur la France, de façon unanime selon les dernières projections.

Cela veut dire que s'il précipite, les précipitations n'auront pas de mal à se faire sous forme de neige jusqu'en plaine. Ceci étant dit, le deuxième point d'incertitude se situe sur l'emplacement du creux dépressionnaire qui va se former en Méditerranée, comme nous vous l'indiquions dans l'article d'hier. Ci-dessous, voici l'actualisation du modèle GFS la nuit dernière (carte de gauche) et le scénario de ce midi (carte de droite). Les différences semblent marginales à l'échelle de l'hémisphère nord mais les répercussions sur le temps sensible sont très lourdes à l'échelle de notre région.

D'un côté, la dépression se creuse sur le golfe du Lion, donnant un épisode neigeux généralisé au Languedoc-Roussillon et assez intense. La Provence est également touchée, notamment sur l'Ouest de la région, mais moins fortement. De l'autre, la dépression se situe plutôt au large du Var. L'épisode neigeux serait alors intense sur la Provence, plus faible sur le Languedoc-Roussillon. Notez dans les deux cas la présence de neige sur notre région, mais avec des écarts de quantité très importants.

Pour le moment, il est difficile de se prononcer catégoriquement quant à l'emplacement de cette dépression. Il faut généralement attendre d'être à J-3 pour en savoir davantage à ce sujet. Notez néanmoins qu'en présence d'un tel dynamisme, de fortes chutes de neige vont très certainement se produire quelque part entre le LR et la PACA ce mercredi 23 janvier ! Nous continuerons d'affiner la prévision demain. Attention : un revirement de situation très favorable à la neige abondante ou au contraire défavorable à cette dernière reste possible à cette échéance.

En complément, retrouvez ci-dessous la modélisation précipitation de GFS pour mardi soir, moment où une première perturbation arrive du Nord-Ouest. Il pourrait très certainement neiger jusqu'à très basse altitude voire jusqu'en plaine à cette occasion sur notre région. Ce front sera aussi affiné dans la prévision de demain, mais la probabilité d'occurrence devient significative.

Partager sur