Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de canicule : le point ce dimanche !

Comme annoncé depuis maintenant quelques jours, un risque de canicule se profile pour la deuxième partie de semaine qui arrive. Dans cet article, nous allons faire le point sur les dernières mises à jour des modèles et les possibles conséquences que cela pourrait avoir. Nous analyserons également la durée de cette probable canicule si elle venait à se confirmer. Ce dimanche, les scénarios commencent à converger vers le même sens : le risque de canicule se confirme mais quelques incertitudes persistent.

En effet, les modèles s'accordent sur le contexte général attendu entre jeudi et samedi prochain. Un talweg dépressionnaire plongera sur l'Atlantique. Il va soulever une puissante dorsale anticyclonique sur une partie de l'Europe dont notre pays. Ainsi, de l'air très chaud en provenance d'Afrique du Nord et d'Espagne remontera sur la France.

Source : Pivotal Weather

Les fortes chaleurs sont déjà présentes. Ce dimanche fut très chaud avec parfois plus de 35°C à l'ombre. Lundi et mardi seront assez similaires avec encore de fortes chaleurs surtout dans l'intérieur des terres alors que les littoraux resteront sous l'influence des brises marines qui pourront mieux tempérer les maximales. On notera également une journée un peu plus instable mardi avec quelques passages nuageux et un risque d'averses très localisé et anecdotique. C'est surtout à partir de mercredi que la chaleur va monter d'un cran.

Rappelons que les seuils de canicule doivent être atteint jour et nuit pendant trois jours consécutifs. Par exemple dans le Gard, la température doit être supérieure à 23°C la nuit et 36°C la journée pendant au moins trois jours. Ce dimanche et selon nos prévisions, les seuils pourraient bien être atteints sur une partie de la France (seuils moins élevés dans d'autres départements) et surtout sur notre région entre jeudi, vendredi et samedi.

Source : Météociel

Comme on peut le voir sur les cartes ci-dessus, les fortes chaleurs seront surtout présentes sur la moitié Ouest vendredi alors qu'elles seront sur l'Est samedi. Le seul point commun est la persistance de températures très élevées sur le Languedoc. Cette carte a une maille assez large. Des pointes plus importantes sont possibles localement. Le talweg, responsable de l'élévation de la dorsale, pourrait progressivement se rapprocher de notre pays pour le traverser le week-end prochain. Après avoir généré cette vague de chaleur, il pourrait y mettre fin avec une baisse des températures et le retour d'un temps plus instable.

Pour résumer, nous devrions nous approcher voire atteindre les seuils de canicule sur une partie de la région dès mercredi mais surtout entre jeudi et samedi. Si la canicule se confirmait réellement, celle-ci ne devrait pas durer car une (légère) baisse des températures est envisagé dès dimanche prochain. Bien entendu, cela reste à affiner progressivement selon l'évolution des modèles de prévisions.

Partager sur