Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages violents et d'inondations sur l'Ouest de l'Hérault et l'Est de l'Aude mercredi soir et jeudi

Un épisode méditerranéen intense est redouté entre mercredi soir et la journée de jeudi. Les secteurs les plus exposés se situent à la limite entre l'Hérault et l'Aude, près du Biterrois, du Minervois, au sud de l'Espinouse et de la Montagne Noire, ainsi qu'entre les Corbières et le Narbonnais, où des cumuls localement très importants - associés à un risque d'inondations sévères - sont à surveiller. D'autres zones pourraient également connaître des orages forts, toutefois d'une intensité et d'une durée moindre, mais toutefois avec un risque localisé de dégâts : une grande partie de l'Aude et les basses plaines des PO (axe Vermeille / Salanque sous haute surveillance).

Avant de décrire plus en détails ce RISQUE (et non certitude) d'épisode fort, nous soulignons que l'Est de l'Hérault, le Gard et la Lozère devraient rester à l'écart de ces orages diluviens. Faisons désormais le point complet ci-dessous. Nous sommes en présence d'un anticyclone qui se rétracte actuellement. Une goutte froide dépressionnaire va se constituer ce mercredi sur le proche Atlantique, où elle va adopter une faible mobilité en remontant très lentement vers l'Irlande. Dans ce contexte, un flux de secteur SO va s'installer en altitude, alors qu'il sera orienté à l'ESE au sol. 

Dans ce contexte, nous aurons une concomitance de divers paramètres atmosphériques : cisaillements des vents, aussi bien directionnels qu'en vitesse, forçages en altitude (divergence du flux, passages de petits filaments de basse tropopause), forte convergence en basses-couches, saturation de la masse d'air en chaleur latente et instabilité modérée, avec des valeurs de MUCAPE pouvant atteindre 500/J/kg sur l'Ouest du Languedoc (Hérault/Aude) et jusqu'à 700/800 J/kg en se rapprochant du Roussillon.

Dès lors, les premiers orages pourraient débuter en soirée de mercredi, débordant d'abord de Haute-Garonne vers l'Ouest de l'Aude. Peu à peu, des averses localement orageuses se déclenchent entre l'Ouest de l'Hérault, l'ensemble de l'Aude et encore plus localement sur les Pyrénées-Orientales. En deuxième partie de nuit, la convection devient de plus en plus profonde entre l'Ouest de l'Hérault et l'Est de l'Aude. Des orages peu mobiles, éventuellement rétrogrades, présentant un fort potentiel de lames d'eau intenses (40 à 70 mm/1h localement) pourraient se mettre en place. 

La matinée de jeudi est la "plus à risque". Les modélisations de CEP ci-dessus sont caractéristiques d'orages peu mobiles et diluviens, avec une zone d'alimentation qui est incertaine : entre les Corbières et le Minervois à priori. Des orages toutefois forts sont possibles sur un axe Côte Vermeille / Salanque / Corbières Maritimes / Narbonnais / Minervois / Biterrois ! On note que ces violents orages vont propulser des panaches pluvieux loin vers le nord : Aveyron, Cévennes, Est de l'Hérault, Ouest du Gard et Lozère, où il devrait bien pleuvoir par moments mais sans risque d'intempéries.

L'épisode se calmera progressivement en journée de jeudi. Selon les dernières estimations, des cumuls de 30 à 60 mm sont possibles en peu de temps sur une partie des PO et de l'Aude, avec quelques problèmes de ruissellements. Dans l'épicentre de l'épisode (quelque part entre le Nord-Est de l'Aude et l'Ouest de l'Hérault à priori), nous pourrions dépasser 200 à 250 mm en quelques heures. Une pointe à 300 mm n'est pas exclue en 6h ou 8h, avec un risque temporaire de lames d'eau horaires pouvant excéder 60 ou 70 mm. De fait, des inondations localement sévères sont possibles, avec ruissellements très marqués et risque de débordements dommageables de certains cours d'eau dans les zones précédemment citées. Merci de prendre vos précautions, en espérant que les modélisations évoluent favorablement d'ici là.

Partager sur