Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages la semaine prochaine : quelles-sont les régions concernées en France ?

Le scénario s'affine peu à peu : si la chaleur s'est d'ores et déjà installée dans le sud de la France, s'apprêtant à remonter de plus en plus au nord, le risque d'orages localement violents se confirme la semaine prochaine sur certaines régions de France. En guise d'introduction de cet article, il apparaît que les régions Méditerranéennes ne seront pas les plus exposées à ce risque orageux, du moins dans un premier temps.

Ce potentiel orageux trouve son origine dans l'accumulation de chaleur attendue ces prochains jours. En effet, de l'air très chaud pour la saison remonte actuellement du Maghreb en direction de la France. La journée la plus chaude devrait être celle de dimanche à l'échelle du territoire Français, avec fréquemment près de 30°C et localement jusqu'à 35°C en Aquitaine, comme en atteste la carte ci-dessous :

Sur le Languedoc-Roussillon, la chaleur qui s'est installée ce vendredi va persister toute la semaine prochaine avec des maximales oscillant entre et 24 et 30°C du bord de mer à l'intérieur des terres, très localement 31°C près de la vallée du Rhône. En soit, rien d'exceptionnel pour début juin. Sur le reste de la France, les températures amorceront une baisse dès lundi sur le nord, puis mardi sur tout l'Ouest.

Concernant le risque d'orages, nous allons assister entre lundi et mercredi à la mise en place d'un vaste système dépressionnaire entre l'Islande, l'Irlande et le proche Atlantique. Dans ce contexte, un flux de secteur Sud-Ouest très instable et modérément dynamique va se mettre en place, laissant craindre de virulents orages à minima entre le sud-ouest et le nord du pays (Pyrénées - Massif Central - Hauts de France - Lorraine). 

Les premières averses orageuses sont attendues sur les reliefs des Pyrénées dès dimanche. Elles resteront d'une intensité ordinaire. Lundi, au sein d'une masse d'air toujours bien instable, des cellules orageuses localisées mais potentiellement fortes sont probables sur un axe Pyrénées - Massif-Central - Lorraine. Ces orages seront en mesure de produire localement de fortes pluies ponctuelles et/ou de la grêle. Les reliefs du Languedoc-Roussillon pourront être concernés, mais les plaines resteront à l'écart avec un ciel simplement voilé de nuages élevés.

Entre le milieu et la fin de semaine prochaine, un doute subsiste sur la localisation du système dépressionnaire. Tout en se résorbant progressivement - et conséquemment en perdant du dynamisme - ce dernier pourrait se décaler plus vers l'Est, sur la France. A ce moment-là, les orages pourraient eux-aussi gagner du terrain vers l'Est et il est alors probable que les plaines intérieures du Languedoc-Roussillon soient concernées à ce moment par quelques cellules orageuses. Le bord de mer pourrait rester privilégier. Un scénario qui continuera d'être affiné dans les prochains jours. Sur le reste de la France, les pluies orageuses s'annoncent parfois importantes, comme en atteste la carte ci-dessous :

Partager sur