Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages la nuit prochaine et demain matin entre l'Hérault, le Gard et les Cévennes

Nos météorologues surveillent un risque d'orages la nuit prochaine principalement sur l'Hérault et d'ici demain matin se généralisant aux plaines du Gard. Par ailleurs, il devrait s'agir de neige sur les hautes Cévennes, que ce soit du côté de l'Aigoual ou encore du Mont-Lozère. Nous faisons le point ci-dessous. Ce passage pluvio-orageux-neigeux s'explique par l'arrivée d'un talweg dépressionnaire par l'Atlantique. Ce dernier va être précédé d'une anomalie de basse tropopause (forçage atmosphérique) qui va balayer lentement le Languedoc entre la nuit prochaine et demain matin.

La nuit prochaine, une convergence des vents va s'établir en basses-couches entre le marin soufflant au secteur sud-est sur les plaines avec des rafales de 40 ou 50 km/h et le vent de nord-ouest qui glissera des reliefs vers les plaines, à 20 ou 30 km/h seulement mais apportant de l'air plus frais. Ces petits forçages vont être associés à une masse d'air faiblement instable, avec des valeurs de MUCAPE (permettant de quantifier le niveau d'instabilité) voisines de 200 à 400 J/kg. Une situation assez ordinaire en soit mais qui va favoriser des précipitations assez marquées par endroits.

Les premières précipitations orageuses pourraient se produire en milieu de nuit entre le bassin amont du fleuve Hérault, le Larzac et les environs de l'Aigoual. Des intensités de 15 à 20 mm/h sont envisagées, ce qui est significatif pour cette période de l'année toutefois sans risque diluvien. En deuxième partie de nuit, cet axe pluvio-orageux devrait lentement se décaler vers les plaines de l'Est Hérault, près du Pic Saint-Loup, du Val de Londres, du haut-Vidourle et plus tardivement entre le bassin de Thau et le bassin Montpellierain.

On note dans le même temps des chutes de neige possiblement soutenues durant quelques heures entre le Mont-Aigoual et le Mont-Lozère, dès 1200 à 1400 m environ selon les intensités. Au-dessus de 1400 m, une couche de 10 à 20 cm est envisageable ! Par ailleurs, les précipitations pluvio-orageuses devraient également atteindre le nord-ouest du Gard en cours de nuit, entre Quissac et Alès notamment (voir les cartes ci-dessus). Pour demain matin, voici l'évolution des précipitations : 

Ce dimanche matin, les précipitations pourront encore être soutenues sur les plaines littorales de l'Hérault, entre Sète, Montpellier et Lunel notamment, tout en se décalant aux plaines du Gard en perdant légèrement de leur intensité. Il faudra attendre la mi-journée pour voir cet axe pluvio-orageux se décaler en direction de la plaine de la Crau et de la Provence, chez nos voisins des Bouches-du-Rhône.

Sur cet épisode dont l'intensité est revue à la hausse, c'est probablement sur l'Est de l'Hérault que les cumuls s'annoncent les plus significatifs : 20 à 30 mm en général, localement 40 à 60 mm possibles. Sur le Gard, il faut prévoir plutôt 20 à 40 mm sur l'Ouest du département, 10 à 20 mm sur le sud-est du département. Le Haut-Gard sera moins affecté à priori. Cet épisode demeure assez classique en soit mais ne soyez pas étonnés d'entendre gronder dans la nuit ou d'entendre de fortes pluies temporairement...

Partager sur