Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages la nuit prochaine avant un pic de canicule ce dimanche

La nuit prochaine, nous allons surveiller la formation d'orages sur un axe Aude - Hérault - Gard - Cévennes et Lozère essentiellement. En effet, la masse d'air va se doter d'une instabilité nocturne très importante. Le modèle à résolution fine Arôme, souvent timoré sur le paramètre d'instabilité, voit des valeurs de MUCAPE atteindre 1000 à 1500 J/kg sur de vastes zones du Languedoc, localement 2000 J/kg entre l'Hérault et le Gard.

Cette forte instabilité est assimilée à l'énergie potentiellement disponible pour la formation des orages. Il s'agit du carburant même des cellules orageuses. L'instabilité sera couplée à une dynamique d'altitude temporairement virulente. En effet, une anomalie de basse tropopause va circuler rapidement du sud-ouest vers le nord-est. En arrivant sur l'Est Hérault et le Gard, elle sera couplée à une entrée droite/sortie gauche de courant jet, supposant une forte divergence en altitude.

L'idée n'est pas de faire de vous des météorologues, mais lorsqu'une forte instabilité est associée à des forçages atmosphériques assez bien structurés, le potentiel d'orages tend à croître de façon significative, avec localement des phénomènes forts à la clef. Voici le scénario retenu : les orages devraient débuter par l'Aude en fin de soirée, vers 23h environ, donnant localement de fortes pluies et un risque de grêle. Ils arriveront en début de nuit sur l'Hérault, en devenant de plus en plus forts à mesure qu'ils se rapprocheront de l'Est du département. Timing approximatif : 00h - 02h.

Les orages balaieront ensuite le Gard, les Cévennes et la Lozère, en deuxième partie de nuit. C'est sur ces secteurs qu'ils pourraient être les plus structurés, induisant trois risques principaux : de fortes pluies (20 mm/1h possibles localement), un risque de grêle dont le diamètre pourrait avoisine isolément les 2 cm et surtout des rafales de vent intenses, pouvant atteindre ou dépasser les 80 à 100 km/h. Le modèle Arôme accentue probablement ce risque de rafales, mais il témoigne bien du potentiel venteux : 

C'est vraiment dans l'intérieur des terres que le risque est le plus important, mais attention : nous n'excluons pas quelques orages virulents également sur les basses plaines littorales, entre l'Aude, l'Hérault et le Gard. Un suivi en temps réel sera réalisé par nos services. Nous invitons à suivre notre radar en temps réel pour celles et ceux qui souhaitent suivre la formation, le déplacement et l'intensité des orages.

Les probables orages de la nuit n'empêcheront pas aux températures de redevenir caniculaires demain dimanche. Une nouvelle envolée est probable, en raison du vent de terre qui va se maintenir quasiment toute la journée, ayant pour conséquence d'assécher et de réchauffer la masse d'air. Des maximales de 36 à 38°C sont attendus entre l'Hérault et le Gard, localement 39°C ! Il fera à peine moins chaud entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales : 34 à 36°C sur les basses plaines.

Partager sur