Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages forts ce jeudi : un scénario à consolider !

Une journée va être à surveiller cette semaine avec attention : celle de jeudi où un talweg dépressionnaire de courte longueur d'onde va balayer la France d'Ouest en Est. Ce talweg dépressionnaire va être précédé d'air très chaud dans les basses-couches de l'atmosphère et suivi d'air plus frais en altitude. Dans ce contexte, une très forte instabilité atmosphérique pourrait se développer sur une partie de notre région, essentiellement des Cévennes au Languedoc.

 

Sur le modèle ARPEGE ci-dessous, les valeurs de MUCAPE (indice servant à quantifier l'instabilité de la masse d'air) vont croître entre 2000 et 2500 J/kg, ponctuellement 3000 J/kg, entre les Cévennes, les plaines intérieures du Gard et de l'Est Hérault. Nous aurons également 1000 à 1500 J/kg sur les Pyrénées et la Lozère. Voici les détails de la prévision ci-dessous... 

Jeudi matin, le soleil devrait dominer en toutes zones. Ce soleil sera associé à une masse d'air très chaud, avec un petit vent de terre qui va favoriser un effet de foehn (réchauffement de la masse d'air) sur nos plaines. Dès lors, les températures vont rapidement s'envoler pour atteindre en milieu d'après-midi des pointes de 35 à 36°C sur quasiment toutes les plaines de la région, aussi bien sur le Languedoc que le Roussillon. Quelques pointes voisines de 37°C ne sont pas exclues dans l'intérieur du Gard/Hérault notamment.

 

Au regard des modélisations actuelles, les premiers orages devraient éclore sur les reliefs de la Lozère et des Cévennes vers 14h. Ils pourront déjà être forts surtout près des Cévennes. Ces orages devraient ensuite déborder vers le Gard et l'Hérault, avec une localisation encore à affiner : l'axe principal se situerait soit entre Aigoual - Pic Saint-loup - Montpellier, ou alors sur la Gardonnenque Gardoise, les envions de Nîmes et jusqu'en Costières... Voir ARPEGE ci-dessous : 

Ces orages, pour la première fois de l'année, présenteront un risque de phénomènes violents. En effet, cette situation est propice à des chutes de grêle importantes et possiblement dommageables, d'un diamètre pouvant avoisiner ou dépasser 3 à 4 cm de façon localisée ! Un scénario bien évidemment à confirmer. On note également un risque de fortes pluies ponctuelles (30 mm en peu de temps) ainsi que de rafales de vent > 60/80 km/h.

Il est à noter que l'activité orageuse pourrait se maintenir vendredi, de façon toutefois moins forte. Scénario à ajuster dans le prochain article, demain mardi 21/07. 

Partager sur