Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages et de pluies chargées en sable ces prochaines 48h

Le temps va se dégrader au cours des prochaines 48h. Notre région va se trouver au carrefour de deux influences : à l'Est (près de l'Italie) se situe un solide anticyclone tandis qu'à l'Ouest, sur un axe Irlande/golfe de Gascogne, circule un système dépressionnaire assez dynamique. Un flux de secteur Sud/Sud-Ouest va se mettre en place en altitude, pilotant de l'air à nouveau plus chaud aussi bien en basses-couches qu'en altitude. Dans ce contexte, la masse d'air va se doter d'une instabilité atmosphérique modérée.

Dans ce contexte, la masse d'air va se doter d'une instabilité atmosphérique modérée. Entre demain vendredi et samedi, des orages localisés vont se déclencher. Ils ne présenteront pas forcément de sévérité particulière, mais seront par ailleurs associés à une masse d'air remontant du Sahara. Conséquemment, les précipitations liées à ces orages seront accompagnées de sable transporté par le flux de sud. Un conseil : ne lavez pas vos voitures avant dimanche !

Pour demain vendredi, les nuages s'annoncent nombreux sur le Languedoc et le Roussillon. Il va s'agir d'un voile nuageux donnant une ambiance assez lourde. Sous cette couverture nuageuse circulant à l'étage moyen, des averses orageuses vont surement se déclencher de façon sporadique, surtout durant la matinée. C'est entre l'Hérault, le Gard, les Cévennes et la Lozère que la probabilité orageuse est la plus significative, mais le risque n'est pas écarté sur le reste de la région.

Cette configuration semble être favorable à des orages "d'air sec" donnant une activité électrique assez importante mais au final assez peu de pluie. L'essentiel de l'activité électrique devrait être intra-nuageuse (90%). Près des Cévennes, l'arrosage pourrait être un peu plus conséquent, avec localement une dizaine de millimètres. Nous rappelons bien que certaines communes vont passer totalement au travers : les orages sont des phénomènes localisés.

Pour samedi, le risque orageux pourrait être plus "sérieux" sur une partie de notre région. Le modèle ARPEGE dont vous pouvez observer les cartes ci-dessous est le scénario le plus "agressif" en ce qui concerne ce potentiel orageux. Il convient ainsi de le considérer avec prudence. Pour la première fois de l'année sur notre région, l'instabilité atmosphérique pourrait atteindre 1500 à 2000 J/kg notamment entre l'Est Hérault, le Gard et les Cévennes (voir carte ci-dessous à gauche).

Cette forte instabilité serait associée au passage d'une anomalie de basse tropopause (forçage à haute altitude). Dans ce contexte, toute la région pourrait être concernée par le risque orageux. C'est vraiment sur l'Est du Languedoc que la situation sera à surveiller avec grande attention : si un tel scénario se produit, des orages producteurs de grêle et de fortes pluies ponctuelles seront à redouter. Scénario à confirmer dès demain car très incertain à cette heure.

Partager sur