Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages et de fortes pluies ce mercredi !

Cela fait maintenant plusieurs jours que nous évoquons la probabilité d'avoir de bonnes pluies et des orages pour ce milieu de semaine et cela se confirme au fil des actualisations. En effet, comme nous l'avons déjà remarqué aujourd'hui, l'humidité est en hausse sur notre région. Elle va encore plus s'accentuer demain avec un ciel souvent nuageux sous entrées maritimes et très ponctuellement pluvieux (souvent de la bruine). Un vaste système dépressionnaire se positionne actuellement sur le Nord du Portugal et étend progressivement son influence jusqu'au Sud de la France avec des hautes pressions qui se retirent vers l'Italie.

Dans ces conditions, l'instabilité est en nette hausse, accompagnée d'un flux marin qui va venir charger l'air en humidité. Un ressenti bien plus moite et lourd est attendu ces prochaines 48 heures. Les premiers orages pourront éclater dès ce mardi mais ils circuleront surtout sur le Massif-Central. Les premières cellules orageuses pourront déborder sur les Cévennes dès la soirée et nuit de mardi à mercredi. C'est essentiellement durant la journée de mercredi que l'épisode devrait se dérouler.

Cartes : meteologix

Ci-dessus, nous avons deux cartes d'accumulation de précipitations d'ici jeudi matin. A gauche, modèle Européen CEP et à droite le modèle Français Arpège. Ils ne possèdent pas la même maille mais ils sont assez proches dans les grands traits. En premier lieu, on remarque que les départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales sont très peu ou pas arrosés. Concernant la Lozère et l'Hérault, les cumuls s'annoncent hétérogènes avec probablement davantage de pluies sur l'Est de l'Hérault et le Sud de la Lozère.

Sur ces deux modèles, le maximum de précipitations est attendu sur le Gard. La localisation exacte varie encore. Il faudra distinguer les Cévennes où les pluies pourront tomber plus longtemps qu'en plaines. Toutefois, ce sont bien sur les plaines que les orages devraient être les plus forts dans la convergence du vent marin. En effet, nous surveillons un risque d'orages forts sur les plaines du Gard durant la journée de mercredi (dès le matin). Comme toujours, nous le répétons, ces orages seront localisés. Certains secteurs passeront totalement au travers tandis que d'autres auront de fortes pluies potentiellement durables.

Cartes : Météociel

Cette spatialisation des pluies s'explique par un dynamisme plus propice sur l'Est de la région. Ci-dessus, la carte de gauche montre les vents dans les basses couches. On observe une petite dépression de surface sur l'Hérault qui viendrait accentuer le vent de Sud sur le Gard alors que le vent de terre prendrait le dessus sur l'Aude. La carte de droite correspond à l'instabilité de la masse d'air. On observe parfaitement ce gain d'énergie disponible pour les orages sur le Gard.

Qu'on se le dise tout de suite, nous n'attendons pas l'épisode du siècle mais comme les précédents, un orage fort et potentiellement peu mobile n'est pas exclu. Si les conditions sont réunies, les cumuls pourraient dépasser les 100 mm en peu de temps avec à la clef des ruissellements. De la grêle est également probable au coeur de l'orage tout comme de brusques rafales de vent. N'oublions pas que la majorité de la région est encore en net déficit pluviométrique et nous avons besoin d'eau. Espérons qu'elle tombe le plus largement possible sans faire de dégâts.

Partager sur