Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages en fin de semaine : à quoi s'attendre ?

Comme prévu, la semaine a débuté sous le signe de conditions bien anticycloniques et estivales. Cet après-midi, les températures maximales ont facilement dépassé les 30°C sur les plaines du Languedoc et du Roussillon, avec localement des pointes à 32 ou 33°C. Ces prochains jours, nous allons rester sous l'influence de la dorsale anticyclonique, avec conséquemment un temps plutôt agréable sur les plaines de notre région entre demain mardi et mercredi.

Durant ces jours, les températures s'annoncent estivales avec des minimales de 16 à 18°C en plaine et des maximales de 30 à 33°C. Il fera un peu plus frais en bord de mer, avec des valeurs de 25 à 28°C sous l'influence des brises marines. A partir de mercredi, la masse d'air va se doter d'une instabilité atmosphérique significative sur les reliefs. Nous redoutons alors de nouveaux orages sur la Lozère et l'Aveyron.

A partir de jeudi, une petite anomalie dépressionnaire va glisser sur l'Ouest de la France. La matinée s'annonce bien ensoleillée puis de gros cumulus vont bourgeonner en cours d'après-midi. Comme la veille, des orages devraient se développer entre l'Aveyron et la Lozère. Ces derniers pourraient également se former près des Pyrénées et par ailleurs déborder des Cévennes vers les plaines intérieures de l'Hérault ou du Gard en fin d'après-midi. Les plaines littorales semblent à l'abri pour le moment. A surveiller !

Vendredi pourrait finalement être une journée franchement instable. Les dernières actualisations voient une petite dépression glisser du golfe de Gascogne vers la France. Cette dépression sera précédée d'air chaud. Dans ce contexte, il est probable que l'activité orageuse soit plus généralisée que les jours précédents, avec des débordements assez nombreux sur les plaines. Le modèle GFS ci-dessous illustre ce potentiel :

A partir du week-end prochain, les pressions repartiront à la hausse. Dans ce contexte, le soleil devrait être de retour et les températures amorceront une nouvelle hausse, se situant vers les 30°C en plaine. Concernant le semaine suivante, certains scénarios sont très chauds, avec un potentiel de canicule. Une dépression va se positionner au large de l'Espagne. Elle fera office de pompe à chaleur avec un flux de sud sur notre pays.

Si un tel scénario vient à se produire, la barre des 30°C sera atteinte sur quasiment toute la France. Des pointes entre 35 et 40°C pourraient être approchées. Nous le verrons ultérieurement en fonction des ajustements.


Partager sur