Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages en diminution au profit de la chaleur

Les prévisions météorologiques continuent de s'affiner pour cette fin août et début septembre, avec malheureusement la confirmation de la tendance évoquée ces dernières 48h : des scénarios de plus en plus secs et de plus en plus chauds. Alors que nous venons de connaître un été remarquablement chaud, les amoureux de la pluie et de la fraîcheur vont encore devoir attendre un peu !

Entre mardi et mercredi, consécutivement au passage d'une petite goutte froide près de l'Espagne, des nuages vont remonter sur l'arc Méditerranéen. Pour mardi, nous surveillerons la formation de quelques orages près des Pyrénées, avec de rares averses pouvant déborder dans l'intérieur de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. L'Hérault, le Gard et la Lozère resteront alors au sec, sauf éventuellement entre l'Aubrac et la Margeride où une faible menace orageuse semble présente. 

Pour mercredi, un cordon pluvio-orageux peu organisé devrait circuler au large du golfe du Lion. Ces orages, positionnés en mer, n'atteindront finalement pas notre région. Par évolution diurne, nous aurons tout de même des orages sur les reliefs des Pyrénées, entre le Capcir-Puymorens, la Cerdagne et les Albères, ainsi qu'en se rapprochant de la Lozère et des Cévennes.

Il conviendra de faire attention près de la Lozère, en raison d'un risque de grêle par endroits. Les modèles numériques de prévision voient les orages déborder de façon très localisée sur le Haut-Gard. Nous jugeons cette possibilité improbable mais tout de même possible. Quelques averses, peu virulentes, pourront circuler entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude également. Cumuls anecdotiques sur 36h et poursuite de la sécheresse ! 

Nous profiterons tout de même de mardi et mercredi pour aérer les maisons, avec des températures maximales descendant aux environs des 30°C. Dès jeudi, une poussée anticyclonique se dirigera vers notre région, où elle persistera quelques jours. Il faut s'attendre à une nouvelle hausse marquée des températures pour la fin de semaine, comme en atteste la carte ci-dessus.

Si les thermomètres se limiteraient entre 31 et 33°C sur le Roussillon, nous aurions fréquemment 34 à 36°C sur le Languedoc. La ville de Nîmes a désormais de grandes probabilités de finir août avec 0.0 mm ! Ce n'est guère mieux ailleurs, avec depuis le 1er août un cumul de 4.2 mm à Montpellier-Fréjorgues ou encore 2.2 mm à Béziers-Vias. Pour début septembre, les modèles saisonniers restent humides mais les modèles déterministes ne voient aucune agitation. Attendons... 

Partager sur