Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages dès la nuit prochaine et demain matin sur le Languedoc

Nous sommes actuellement sous l'influence d'un vaste talweg dépressionnaire qui s'étire de l'Irlande jusqu'au Portugal et qui va, en cours de nuit prochaine, légèrement glisser vers l'Ouest de la France. Dans ce contexte, un flux marin de plus en plus dynamique et instable se met en place. Une petite dégradation est conséquemment à prévoir en soirée et nuit prochaine, ainsi que demain en matinée jusqu'au début d'après-midi. Elle débute dès cette fin d'après-midi/début de soirée sur l'Ouest des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, où elle donne des averses orageuses.

Les basses plaines et le littoral semblent par contre à l'écart, bien qu'une ondée très localisée et/ou quelques gouttes ne soient pas exclues. Brève accalmie en soirée, puis la convection devrait s'enclencher en cours de nuit prochaine d'abord près de l'Hérault. De bonnes averses orageuses vont se former dans l'arrière-pays de l'Hérault vers 00h/02h. Elles seront brèves mais soutenues surtout près des Cévennes. Les plaines littorales sont plus à l'écart. En fin de nuit et demain matin au lever du jour, ces averses gagnent l'Est Hérault (y compris Montpellier) et une bonne partie du Gard : 

En cours de matinée, la masse d'air continue de se déstabiliser, surtout sur l'Est de l'Hérault et sur le Gard, avec un paroxysme près des Cévennes. Les valeurs de MUCAPE (instabilité atmosphérique) vont atteindre 800 à 1000 J/kg pour des indices de soulèvement (LI) inférieurs à -1/-2K. Le vent marin va apporter un contenu en eau précipitable relativement important dans la masse d'air (voisin de 30 mm). Dans ce contexte, des orages vont se former durant une bonne partie de la matinée sur les zones précitées.

Ils pourront produire de fortes pluies localement (20 mm en peu de temps) sur de petites zones restreintes. Par ailleurs, de petites chutes de grêle ne sont pas exclues par endroits. Enfin, en présence de niveaux de condensions très bas, on ne peut exclure la formation de tubas, trombes marines, ou peut-être même d'une tornade préférentiellement près du bord de mer et/ou sur les basses plaines. A surveiller avec attention en temps réel. On notera que les cumuls s'annoncent très hétérogènes d'un secteur à l'autre. 

Le risque orageux persiste jusqu'à 13/14h dans l'intérieur du Gard puis le soleil est de retour de partout l'après-midi. Samedi devrait être une journée de transition. Des nuages élevés vont donner un ressenti lourd, avec même quelques cumulus en cours d'après-midi, et la chaleur sera modérée avec un paroxysme côté Gard/VDR comme bien souvent avec des valeurs > 30°C ! Dimanche, situation sous surveillance avec l'arrivée d'une nouvelle zone dépressionnaire. Cette dernière pourrait conduire à la mise en place d'orages plus généralisés.

Ces derniers, s'ils se confirment, évolueront au sein d'une masse d'air modérément instable et de forçages atmosphériques dynamiques. Dès lors, ils pourront à nouveau produire de fortes pluies localisés (parfois supérieures à 20 mm en 1h) ainsi que de brèves chutes de grêle. 

Partager sur