Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages demain mercredi ainsi que vendredi sur le Languedoc et le Roussillon !

Ce mardi en fin d'après-midi, une puissante dégradation orageuse se met en place du sud-ouest au nord de la France. Ceci en lien avec un système dépressionnaire dont vous pouvez apprécier le dimensionnement sur la carte ci-dessous, qui s'étire de l'Islande vers le golfe de Gascogne. Ce système dépressionnaire pilote un flux de secteur sud/sud-ouest chaud et très instable sur notre pays.

Au cours des prochaines 24h, les valeurs de MUCAPE - qui servent à quantifier l'instabilité atmosphérique - vont croître entre 1000 et 2000 J/kg sur de nombreuses régions. De telles valeurs, associées au passage de plusieurs forçages atmosphériques aussi bien dans les basses-couches qu'au sol, favorisent l'éclosion d'orages parfois intenses. Heureusement, les régions Méditerranéennes restent en marge des plus fortes cellules orageuses.

Toutefois, le risque orageux est revu à la hausse sur le Languedoc et le Roussillon, aussi bien pour demain mercredi que pour vendredi. Les détails ci-dessous. Ce mercredi matin, des nuages bas vont circuler sur le nord du Roussillon, les plaines de l'Aude et les littoraux de l'Hérault. Ailleurs, le soleil s'installe rapidement malgré quelques nuages élevés. Vers la mi-journée, les nuages bas se dissipent et laissent place à de belles et larges éclaircies de partout pendant quelques heures.

Ces éclaircies favorisent le réchauffement des basses-couches. Les températures maximales ne vont atteindre que 20 à 23°C en bord de mer mais fréquemment 25 à 27°C dans l'intérieur du Roussillon et 27 à 32°C dans l'intérieur du Languedoc : les plus hautes températures étant réservées à la vallée du Rhône. En fin d'après-midi, de gros nuages cumuliformes couvrent les Pyrénées-Orientales et l'Aude, où les premières averses orageuses se déclenchent. Elles sont parfois vigoureuses, avec un risque de grêle sur le piémont des Pyrénées et le traditionnel axe des Corbières.

En toute fin d'après-midi et durant la soirée, les nuages se décalent vers l'Est et touchent alors l'Hérault, le Gard et la Lozère. Sur les reliefs, de fréquentes averses orageuses se déclenchent, en étant parfois intenses mais heureusement mobiles. Dans les plaines intérieures, des débordements sont également probables, assez réguliers sur l'Ouest Hérault et plus dispersés à mesure que l'on se rapproche du Gard. Les plaines littorales sont naturellement moins touchées.

Le passage principal circule rapidement. Cette dégradation ne présente donc pas de sévérité particulière en dehors de quelques chutes de grêle localisées. A surveiller tout de même en temps réel. Jeudi, une accalmie se produit avant le probable retour d'orages vendredi. Ces orages devraient concernés plus largement les départements de l'Hérault, du Gard et de la Lozère, avec une activité toujours plus significative dans l'intérieur des terres. Concernant le week-end, la féria de Nîmes se déroulera sous le soleil et une chaleur modérée.

Partager sur