Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages d'ici ce week-end : grêle et fortes pluies

Une goutte froide dépressionnaire tournoie actuellement entre le Portugal et le golfe de Gascogne. Elle pilote un flux de sud-ouest très instable sur la France... avec des orages destructeurs dans certains départements. Nos régions Méditerranéennes ont été faiblement arrosées la nuit dernière. Le contexte météorologique va devenir de plus en plus favorable aux orages ces prochains jours. En effet, un vaste système dépressionnaire va s'étirer entre l'Islande, la Grande-Bretagne et le nord de la France d'ici ce week-end.

Peu mobile, ce système dépressionnaire va piloter plusieurs anomalies et différents forçages atmosphériques. Dans le même temps, l'anticyclone résiste au sud de notre région, avec de l'air qui est encore doux. Un véritable conflit de masse d'air est donc présent sur la France. Une forte instabilité atmosphérique est donc en cours de développement, avec des valeurs de MUCAPE qui vont excéder fréquemment les 1000 à 1500 J/kg sur notre secteur. S'il va être difficile de prévoir parfaitement le timing et la localisation des orages, il n'en demeure pas moins que la probabilité d'être touché est croissante ces prochaines heures et prochains jours. 

Les incertitudes débutent dès la soirée et nuit prochaine. Au sein d'une masse d'air très instable mais en l'absence de forçage structuré, des orages vont éclater entre l'Aveyron et la Lozère dans les prochaines heures. Attention, car ils produisent parfois de fortes chutes de grêle (risque de grêlon > 3 cm) mais aussi de fortes pluies ponctuelles (jusqu'à 30/40 mm/1h). En cours de nuit prochaine, de petits axes de convergence vont se dessiner sur les plaines de l'Est de l'Hérault et du Gard. Sous ces axes, des orages peu mobiles sont envisageables.

75% du territoire cité ne sera pas concerné par ces orages. Toutefois, là où les cellules vont se développer, nous pourrons avoir des phénomènes peu mobiles. Ainsi, des cumuls de 30 à 60 mm ne sont pas impossibles, avec un risque de ruissellements par endroits. L'est de l'Hérault, l'Ouest et le Nord du Gard sont les zones les + exposées à cette faible mobilité. Un orage peut tout de même éclater sur le Nord de l'Aude et l'Ouest de l'Hérault également. 

Pour demain jeudi, des orages forts sont prévus sur l'ensemble des reliefs, donnant de fortes pluies, de la grêle et des rafales de vent. En fin d'après-midi et SURTOUT la nuit suivante, des cellules orageuses pourront déborder en plaine, près de l'Aude notamment, puis plus tardivement entre l'Hérault et le Gard. La probabilité est plus faible sur le département des Pyrénées-Orientales. Pour vendredi, la matinée est encore agitée sur l'Hérault, le Gard et la Lozère, avec parfois un bon passage pluvio-orageux.

D'autres pluies et orages, entrecoupés de périodes d'accalmies très ensoleillées, sont envisagées pour le week-end. Par la suite, l'anticyclone remontera du sud avec une nette hausse des températures. Sauf les Pyrénées-Orientales (qui n'auront que quelques averses) - l'ensemble de nos départements devraient être arrosés en plaines. 

Partager sur