Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages cette semaine avant le retour de la canicule ?

Une goutte froide est actuellement positionnée au nord du Portugal. Elle est à l'origine des violents orages qui se développent quotidiennement dans le sud-ouest et le centre de la France, avec de la grêle et d'intenses pluies. Pour le moment, les régions Méditerranéennes sont restées à l'écart, mais la menace d'averses et d'orages va graduellement augmenter cette semaine. Cette goutte froide va tourner sur elle-même ces trois prochains jours. Nous allons conséquemment rester dans un flux de sud/sud-ouest très doux et surtout très instable.

Les premières possibilités d'averses et d'orages sont prévues en soirée et nuit prochaine. Ce mardi soir, des orages vont se former dans l'intérieur des PO (arrière-pays/reliefs), de l'Aude et en Lozère, donnant parfois de la grêle. Au fil de la soirée et de la nuit prochaine, un axe d'averses localement orageuses va balayer la région d'Ouest en Est. Les cumuls s'annoncent très faibles en général, voisins de 0 à 3 mm et localement jusqu'à 5 mm, mais il s'agit des premières précipitations depuis un bon moment sur le Languedoc. Voir la modélisation d'Arôme à ce sujet : 

Pour demain mercredi, le temps demeure très lourd avec de fréquents passages nuageux. En matinée, c'est calme. Durant l'après-midi, les éclaircies qui se forment favorisent le développement d'une forte instabilité atmosphérique, avec des valeurs de MUCAPE > 1500 J/kg par endroits pour des indices de soulèvement (LI) négatifs. Les forçages atmosphériques sont souvent ténus et peu prononcés, limitant l'étendue des phénomènes convectifs, mais nous attendons toutefois des orages parfois forts près des reliefs. Les plaines sont épargnées.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une petite anomalie dépressionnaire va glisser aux abords de notre région. Des orages pourront alors se former sur l'intérieur du Gard et peut-être de l'Est de l'Hérault, jusqu'en plaine. Pour jeudi, la matinée est à nouveau calme puis vont bourgeonner de gros cumulus l'après-midi. Attention sur les reliefs (Lozère/Pyrénées) : les conditions atmosphériques sont propices à de fortes pluies sous les orages mais aussi à un risque de grosse grêle par endroits (diamètre pouvant localement atteindre ou dépasser 5 cm). Selon les derniers scénarios, des débordements sont possibles dans les plaines intérieures du Languedoc et du Roussillon. 

Vendredi pourrait être la journée la plus propice à une généralisation des précipitations. En effet, la masse d'air va demeurer fortement instable. Fait nouveau : l'arrivée par l'Ouest d'une anomalie dépressionnaire en journée qui sera précédée d'une masse d'air instable/saturée. Dans ce contexte, une ligne pluvio-orageuse, avec activité préfrontale (formation d'averses à l'avant du forçage principal) pourrait traverser une bonne partie de la région donnant des pluies parfois soutenues et de la grêle.

Il faudra surveiller aussi la journée de samedi, avec un possible forçage atmosphérique arrivant de l'Ouest également et favorisant un nouveau risque d'orages cette fois plus incertain. Nous espérons que cette semaine tiendra ses promesses en matière de pluie car nous aurons dès la semaine suivante une hausse sensible des températures (nouveau risque de canicule d'ici début juillet). 

Partager sur