Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages accompagnés de grêle avant une baisse sensible des températures !

Ce mardi, quelques averses orageuses ont concerné une petite partie de la région avec localement du grésil et de fortes pluies ponctuelles. Demain mercredi, le risque orageux va à nouveau monter en puissance, en lien avec le retour d'un marais barométrique sur le bassin Méditerranéen. La présence d'un voile nuageux limitera la généralisation de la convection, mais à la faveur d'axes de convergence bien dessinés dans les basses-couches de l'atmosphère, nous redoutons de nouveaux orages sur nos départements.

Il semble que le risque soit le plus significatif entre l'Hérault et l'Aude, où la masse d'air va se doter d'une instabilité atmosphérique modérée. Les valeurs de MUCAPE vont osciller entre 300 et 600 J/kg, pour des indices de soulèvement négatifs. Dès lors, demain après-midi, des averses orageuses se développeront sur la Lozère, avant de glisser rapidement vers l'Ouest Gard et l'Hérault, puis en fin d'après-midi jusqu'à l'Aude.

Sur ces secteurs, les orages pourront donner de fortes pluies ponctuelles ainsi que de bonnes chutes de grésil. Soyez vigilants. Près de la vallée du Rhône, la présence du mistral devrait assécher la masse d'air et donc limiter le risque d'orages. Concernant les Pyrénées-Orientales, les averses y arriveront en bout de course mais perdront en intensité, sauf éventuellement du côté des Fenouillèdes. En Lozère, quelques flocons de neige pourront se mélanger à la pluie dès 1300 m environ.

Jeudi, le temps restera mitigé avec des averses certes possibles mais moins régulières. Fin de semaine nettement plus agréable côté ciel, avec le retour du soleil. Cela dit, nos regards vont se porter sur l'arrivée d'une nouvelle goutte froide continentale. Cette dernière va drainer un flux d'Est et conséquemment une baisse sensible des températures pour la fin de week-end et le début de semaine prochaine.

Tous les scénarios ne sont pas en accord sur la trajectoire de cette goutte froide mais cette dernière devrait à minima concerner l'Est de la France. Entre dimanche et mardi, des gelées généralisées et parfois fortes sont attendues sur une bonne partie nord et est de la France. Sur l'arc Méditerranéen, mistral et tramontane protègeront du gel ce week-end. Par contre, au moment où la goutte froide commencera à se résorber en début de semaine prochaine, le vent pourrait tomber.

Ainsi, nous redoutons au moins une nuit - potentiellement deux - difficile pour les agriculteurs avec des gelées possiblement dommageables dans les endroits abrités (bas fonds). Ce coup de froid ne devrait pas durer très longtemps, avec le retour d'un flux de secteur Sud en milieu de semaine prochaine. Une situation à surveiller et à affiner très rapidement. Ce coup de froid aurait pour conséquence d'annihiler toute tentative orageuse.

Partager sur