Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'épisode cévenol la semaine prochaine !

Ce mois de novembre est décidément bien perturbé. Les basses pressions sont récurrentes avec un anticyclone absent qui ne parvient pas à s'installer sur l'Europe de l'Ouest. En effet, la goutte froide qui nous concerne actuellement devrait lentement s'évacuer par l'Allemagne en début de semaine prochaine. Elle sera vite remplacée par une nouvelle goutte froide. En revanche, des différences sont à noter sur le placement des centres d'action. Jusqu'à présent, la dépression était positionnée sur la France ce qui nous donnait des températures fraîches et un temps faiblement perturbé. La prochaine goutte froide devrait plutôt se centrer sur le proche Atlantique.

Dans cette configuration et comme expliqué dans notre précédent article, le flux marin devrait progressivement s'installer la semaine prochaine. Qui dit flux marin dit flux de Sud plus doux mais surtout très humide.

Source : Pivotal Weather

Comme illustrée sur la carte ci-dessus, la dépression se situe au Nord du Portugal. Cela serait propice à la mise en place d'un puissant vent de Sud. Ce schéma est classique et favorable aux épisodes cévenols. En effet, le vent marin puissant, doux et humide vient se bloquer sur les Cévennes. Les pluies peuvent alors s'accumuler plusieurs jours. Cela reste en soit très classique pour un mois de novembre. Rappelons également qu'épisode cévenol n'est pas un synonyme de catastrophe. Des pluies modérées et durables sur les Cévennes peuvent rester sans conséquence.

Au vu de l'échéance, il n'est pas encore possible de dire précisément si cet épisode cévenol s'annonce important notamment sur le risque de crue. Il est d'abord question de confirmer le risque qu'il se produise car des incertitudes demeurent sur le placement exact de la dépression. En effet, un décalage de celle-ci plus à l'Est donnerait un risque de pluie plutôt sur la Côte-d'Azur et/ou l'Italie.

Source : Kachelmannwetter

La carte ci-dessus illustre le risque de cumuls de pluie > 20 mm en 24h. Bien entendu, nous attendons plus lors de l'épisode pluvieux mais cela nous permet uniquement de déterminer les zones potentiellement concernées. Nous observons que les Cévennes sont en première ligne en débordant sur le Gard puis dans un deuxième temps le Var. Les détails sont bien entendus à affiner mais la probabilité que l'on se dirige vers un épisode pluvieux (a priori cévenol) la semaine prochaine semble bien présent.

Les principaux modèles sont en accord sur ce point. Les divergences viennent ensuite sur le timing précis et l'intensité des pluies. Un autre élément important sera la durée. Même si le caractère orageux devrait rester discret, la situation pourrait rester figée 48 ou 72h avec des pluies continues sur les Cévennes. Dans cette configuration des cumuls de pluie importants sont envisageables mais cela reste encore à confirmer. Pour vous faire une idée, nous vous donnons deux cartes ci-dessous des accumulation de pluie d'ici le week-end prochain. A gauche GFS (modèle Américain) et à droite CEP (modèle Européen). Il s'agit des actualisations de ce matin.

Source : kachelmannwetter

Partager sur