Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'averses et d'orages en fin de semaine et durant le week-end

Les conditions anticycloniques qui prédominent depuis plusieurs semaines sur la Méditerranée se maintiennent encore en ce début/milieu de semaine. Toutefois, les conditions atmosphériques vont évoluer en fin de semaine, avec un risque orageux qui va gagner une grande partie de la France. Tout comme hier, les prévisions pour nos départements sont encore assez hésitantes. Il y a tout de même de bonnes probabilités que des débordements orageux gagnent nos plaines entre vendredi, samedi et dimanche.

Actuellement, l'anticyclone s'étire de l'Algérie à l'Italie, en passant par toute la Méditerranée dont notre région. Un système dépressionnaire circule entre la Pologne, l'Allemagne et le nord de la France. Nous sommes ainsi au carrefour de ces deux influences. Pour la fin de semaine, une goutte froide va circuler entre la Grande-Bretagne et le Nord-Ouest de la France. Ce petit système dépressionnaire est difficile à anticiper dans sa trajectoire, mais il devrait piloter plusieurs anomalies sur la France. Comparaison entre GFS (ci-dessous à gauche) et CEP (ci-dessous à droite) :

Pour demain mercredi, le soleil domine sur une grande partie de la région, en dehors d'éventuelles entrées maritimes sur les plaines littorales. Ce risque de nuages bas est plus important aux premières de la matinée. Les brises marines sont généralisées. Elles tempèrent la hausse des températures à 22/23°C en bord de mer, mais fréquemment 26/28°C dans l'arrière-pays/intérieur des terres. Les plus fortes chaleurs sont prévues près de la vallée du Rhône, 30/31°C sur le Gard Rhodanien.

Jeudi, des nuages bas vont se former sur les plaines en matinée. Des passages de voile nuageux vont remonter du sud. Le temps est donc plus lourd... Des bancs d'altocumulus remontent de mer la nuit suivante. Une première dégradation est envisagée pour la journée de vendredi, sur l'Est de la région (entre l'Est de l'Hérault, le Gard, les Cévennes et une partie de la Lozère). Des averses pourraient se former sur ces secteurs. Les premières estimations de cumuls sont très faibles : 0 à 2 mm en général, localement 3 à 4 mm (plutôt près des reliefs). 

L'Ouest de la région serait alors épargné. Pour le week-end, il semble que ce soit entre samedi et la nuit de samedi à dimanche que la probabilité de dégradation soit la plus importante. Une anomalie dépressionnaire va glisser sur un axe Sud-Ouest, Massif-Central, Nord-Est du pays. A l'aplomb de cette anomalie, de violents orages sont prévus (fortes pluies, grêle, rafales de vent). La Lozère, l'Aveyron et les Cévennes devraient être concernées à minima (bonne unanimité des scénarios à ce sujet).

Selon les derniers scénarios, des débordements pluvio-orageux sont envisagés surtout sur les plaines intérieures du Languedoc et du Roussillon (arrière-pays) et dans une moindre mesure, selon les scénarios jusqu'au bord de mer. A l'heure de rédaction de cet article, nous misons sur une dégradation assez rapide sur nos plaines, apportant quelques pluies irrégulières (car orageuses, soumises à la trajectoire et l'intensité des orages). Le retour de l'anticyclone se fera rapidement sentir à l'arrière de ces orages... on pourrait même avoir de très fortes chaleurs la semaine prochaine. 


Partager sur