Prévisions & Suivi en temps réel

Retour des pluies et baisse des températures mi octobre

Le contexte atmosphérique commence à évoluer en ce week-end mais les changements de circulation seront plus profonds vers la mi-octobre. Voici ce que l'on peut dire pour le moment. Actuellement, les hautes pressions se maintiennent sur une bonne partie sud de la France, alors que les basses pressions se décalent peu à peu de l'Islande vers les îles Britanniques. Peu à peu, le courant zonal (vent d'Ouest) et sa limite barocline tendent à s'abaisser vers le sud. Conséquemment, l'activité dépressionnaire est en hausse sur l'Atlantique.

Pour la semaine à venir, la situation restera assez inchangée avec au nord du pays de petits talwegs dépressionnaires qui ne nous affecteront pas vraiment et au sud une poursuite relative des conditions anticycloniques. Nos services surveillent d'ores et déjà la mise en place d'un vaste système dépressionnaire entre l'Islande et les Îles Britanniques le 15 octobre. Dans le même temps, une vaste pulsion anticyclonique est attendue entre l'Atlantique et le Groenland. Situation favorable à un décrochage dépressionnaire sur l'Europe de l'Ouest. Ci-dessous, retrouvez les cartes de cette évolution synoptique : 

Pour ce week-end, les nuages vont être assez nombreux sur nos départements mais les pluies rares, bien que deux ou trois gouttes ne soient pas exclues localement. Un petit mistral s'installe près du Gard et du Rhône, mais ce n'est pas très significatif. Ailleurs, les vents sont faibles. Sous ces nuages, les températures maximales sont voisines de 20/21°C en général. Lundi, le soleil brille avec quelques nuages élevés. Les brises marines sont faibles, à 15/20 km/h. Quant aux températures, les maximales remontent à 23/24°C en plaine.

Mardi, nouvelle journée de transition avec une alternance d'éclaircies et de nuages. Quelques averses arrosent nos montagnes, sans plus. Températures en légère baisse. Entre mercredi et jeudi, nous misons sur le retour du beau temps sur nos régions. Vendredi, nouvelle période de transition avec une dégradation pas nette qui va donner un temps mitigé sur les plaines, mais des pluies possibles sur la Lozère (flux de NO peu dynamique). Températures agréables surtout mercredi/jeudi avec du 24/25°C en plaine : 

Le week-end prochain, le changement de synoptique va s'amorcer. Un vaste système dépressionnaire s'installe sur la Grande-Bretagne. Les modèles ne sont pas encore accordés sur sa trajectoire. Aujourd'hui, le scénario GFS est le plus "timide" avec un talweg dépressionnaire qui se propage sur la France et qui donne une dégradation temporaire et une baisse relative des températures. Le modèle ECMWF (CEP) est bien plus dynamique avec la mise en place d'une grosse goutte froide sur le proche Atlantique.

Cette goutte froide pourrait entraîner un épisode pluvieux nettement plus conséquent avec éventuellement le premier épisode cévenol de la saison. A confirmer, car l'échéance est lointaine, mais ce scénario est aussi conforté par les modèles saisonniers. Ci-dessous, projection brute du modèle CEP : 

Partager sur