Prévisions & Suivi en temps réel

Retour des gelées blanches cette semaine !

Après la petite perturbation qui est restée localisée aujourd'hui, la petite goutte froide va s'éloigner vers l'Atlantique. A l'arrière, les hautes pressions gonflent rapidement et vont nous protéger de toute dégradation. Cette goutte froide nous a apporté de l'air un peu plus frais en altitude, loin d'être exceptionnel pour la saison. L'anticyclone qui va prendre le dessus va venir bloquer cet air froid. Ce dernier est plus lourd que l'air chaud. Ainsi, il va descendre jusqu'au sol où il va stagner. C'est un phénomène très classique en hiver et même au début du printemps. On parle d'inversion thermique.

Dans ce contexte, il est bien probable d'avoir des températures plus douces sur les reliefs tandis que le thermomètre baisse dans les basses plaines là où l'air froid est piégé. Cela sera le cas dès la nuit prochaine et tout au long de la semaine prochaine. Il y aura des disparités selon les nuages bas qui limiteront ces inversions qui seront surtout présentes là où le ciel est dégagé.

Carte : Météociel

Cette nuit, les nuages bas seront tenaces sur l'Ouest de la région. Les inversions seront donc surtout présentes plus à l'Est et notamment sur le Gard (cart ci-dessus) où on remarque que les températures pourront bien être différentes à seulement quelques kilomètres d'écarts. Ainsi, des minimales de 0 voire -1°C sont possibles demain matin surtout dans bas fonds, combes, vallées encaissées (cuvettes). Nous pourrons donc retrouver cette situation plusieurs fois au cours de la semaine prochaine. Ce risque de gel pourrait par ailleurs s'accentuer d'ici le week-end prochain.

En effet, si l'anticyclone devrait encore nous protéger, il va se décaler vers le Nord de la Grande-Bretagne. Un flux d'Est pourrait se mettre en place. Bien qu'en marge d'un drain glacial qui plongera sur l'Europe de l'Est, ce flux d'Est devrait drainer de l'air plus froid, en soit plus normal pour la saison. Nous le répétons, pas de vague de froid en vue mais simplement le retour d'un normal pour la saison qui tranchera avec la douceur anormale actuelle.

Carte : Météociel

L'accentuation de ces gelées pour ce début mars va progressivement devenir dommageable pour les arboriculteurs. En effet, l'extrême douceur a accéléré le réveil des arbres qui sont en fleurs pour la grande majorité. La vulnérabilité va nettement s'accentuer avec l'avancée du printemps. Notre bureau d'études propose des prévisions expertisées et un accompagnement 24h/24 7j/7 pour les arboriculteurs face à ce risque de gel. Nous les alertons pour qu'ils puissent adapter leur stratégie de lutte (tour à vent, bougies, aspersion, etc.). Vous êtes arboriculteurs et souhaitez en savoir plus sur les services que nous proposons, n'hésitez pas à nous contacter par mail à contact@meteolanguedoc.com ou via le formulaire de contact ci-dessous.

Partager sur