Prévisions & Suivi en temps réel

Retour de l'été en plein automne : jusqu'à 33°C sur le Languedoc

En cette fin de semaine, un blocage anticyclonique se met en place sur toute l'Europe de l'Ouest. Petite exception sur l'Espagne où la goutte froide responsable des terribles inondations entre Valencia et Murcia continue de se résorber. Dans ce contexte, les conditions météorologiques sont estivales avec des températures qui vont continuer de monter dans les prochains jours sur le territoire Français.

Pour demain samedi, de larges éclaircies vont se développer de façon générale. Néanmoins, un voile nuageux sera souvent présent : il sera majoritairement peu épais et pourra, par moments, s'épaissir jusqu'à donner de très rares gouttes. Les températures maximales vont se situer 3 à 5°C au-dessus des moyennes saisonnières. Nous attendons bien souvent 28 à 29°C entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude, 29 à 30°C sur l'Hérault, 30 à 32°C sur le Gard !

Pour dimanche, nous aurons le même type de temps. Alternance d'éclaircies parfois généreuses et de passages nuageux sous la forme d'un voile momentanément épais. Quelques gouttes seront possibles très localement, mais de façon anecdotique. Quant aux températures, elles resteront estivales. Les maximales resteront voisines de 27 à 28°C sur le Roussillon, plutôt 30 à 31°C de l'Hérault au Gard.

Lundi, toujours la même situation. Éclaircies majoritaires mais par moments des nuages remontent de mer et peuvent s'épancher de rares gouttes. Les températures maximales perdent 1 à 2°C en général, mais atteignent encore jusqu'à 30°C sur l'Hérault, comme en atteste la carte ci-dessous : 

Entre lundi et mardi, les conditions ensoleillées vont se maintenir sur notre région. Le voile nuageux des journées précédentes ne sera plus présent et les températures vont de faire accuser une nouvelle hausse. La barre des 30°C devrait être franchie sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude. De l'Hérault à la vallée du Rhône, en passant par le Gard, il fera bien souvent 31 à 32°C et localement 33°C du côté de Nîmes. Ces valeurs vont se situer très au-dessus des moyennes saisonnières.

Pour la fin de semaine, le temps pourrait devenir un peu plus mitigé avec pourquoi des orages près des reliefs Pyrénéens et du Massif-Central. Plus à long terme, les modèles s'accordent sur un affaiblissement progressif de la dorsale anticyclonique, sans que cette dernière ne disparaisse. Toutefois, en cas d'une situation de marais barométrique (probabilité désormais envisageable), quelques orages deviendraient probables. A confirmer dans les prochains bulletins. Les températures resteront estivales jusqu'au 20 septembre au moins. 

Partager sur